en

4 aliments bons pour le cœur

Commentaires

La consommation de certains aliments peut vous aider à préserver votre santé cardiovasculaire! En voici quatre à privilégier.

1. Les noix

Eh oui, même si elles sont plutôt caloriques, les noix, dont les amandes, les pacanes, les noisettes et les pignons, sont bénéfiques pour la santé du cœur! Les personnes qui consomment l'équivalent de 60 ml, ¼ de tasse, 40 g ou une once de noix environ cinq fois par semaine peuvent réduire le risque de souffrir de maladies du cœur de 25 %. Les noix regorgent en effet d'éléments nutritifs comme les gras insaturés (mono-insaturés et polyinsaturés) et les fibres, qui contribuent à diminuer le taux de mauvais cholestérol (LDL). Celles-ci contiennent également des stérols végétaux uniques, qui imitent le cholestérol et le remplacent sainement dans l'organisme. Certaines noix, comme les noix de Grenoble, sont aussi riches en acides gras oméga-3, ce qui aide à lutter contre les maladies cardiovasculaires. N'hésitez donc pas à ajouter des noix dans vos sautés, vos salades, en guise de chapelure sur vos légumes cuits au four, etc.

2. L'avoine

Consommée régulièrement, l'avoine est bénéfique pour le cœur. Celle-ci renferme des fibres solubles appelées bêta-glucanes qui agissent comme des pièges pour se lier au cholestérol dans le système digestif et l'éliminer naturellement de l'organisme. Il suffit de manger trois grammes de ces fibres solubles par jour pour réduire son taux de cholestérol d'environ 10 % (125 ml ou ½ tasse de gruau contiennent un gramme de fibres solubles). Essayez donc d'en consommer davantage en ajoutant de l'avoine (sous forme de flocons, de son ou de farine) à vos yogourts, vos céréales, vos compotes de fruits et vos recettes.

3. Les légumineuses

Souvent mal-aimées, les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots rouges, etc.) sont pourtant des alliées de votre cœur. Celles-ci contiennent en effet beaucoup de fibres solubles, ce qui empêche le cholestérol d'être absorbé par l'organisme. Une consommation quotidienne de légumineuses (l'équivalent de 125 ml ou ½ tasse) peut réduire votre taux de cholestérol d'environ 10 %. Outre les fibres solubles, les légumineuses sont également riches en potassium et en magnésium, deux minéraux qui contribuent à régulariser la tension artérielle. Ajoutez donc des légumineuses à vos soupes, vos salades, vos ragoûts et vos pâtes. Manger de l’houmous (hummus) est aussi une façon d'intégrer des légumineuses à vos menus. 

4. Le poisson

Manger du poisson régulièrement peut contribuer à vous prémunir contre les maladies du cœur. Le poisson est en effet la meilleure source de DHA et d'EPA, deux acides gras oméga-3 qui sont associés à une réduction des risques de maladies cardiovasculaires. Il semble que ces bons gras contribuent à réduire la pression artérielle et le taux de triglycérides, des facteurs associés aux maladies du cœur. L'idéal est de consommer au moins deux repas de poisson par semaine afin de profiter de leurs effets santé. Et sachez que les personnes qui consomment environ 250 mg de DHA et d'EPA par jour affichent 36 % moins de risques de succomber à un infarctus du myocarde (crise cardiaque). Choisissez de préférence des poissons gras (maquereau, saumon, hareng, thon, truite, sardines), car ils ont une teneur plus élevée en oméga-3. Il existe plusieurs façons de consommer davantage de poisson : ajoutez du saumon en conserve à vos salades ou vos sandwichs, utilisez des anchois pour garnir votre pizza, mangez des sardines avec des craquelins en collation, etc. Enfin, pour d'autres conseils utiles, n'hésitez pas à vous adresser à votre pharmacien.

Certains produits, aliments ou changements dans les habitudes de vie peuvent ne pas vous convenir. Veuillez toujours consulter votre pharmacien ou un professionnel de la santé pour évaluer ce qui vous convient le mieux.


DÉCOUVREZ LES AUTRES CONSEILS DE CHANTAL


En lire plus sur le sujet

6 vérités sur l'anévrisme

Lire l'article +
L’angine de poitrine

Angines de poitrine : 5 facteurs de risque à surveiller

Lire l'article +

4 façons de prévenir l'insuffisance cardiaque

Lire l'article +
L’infarctus du myocarde

4 choses importantes à savoir sur la crise cardiaque

Lire l'article +
L’AVC : trois petites lettres aux lourdes conséquences

L’AVC : trois petites lettres aux lourdes conséquences

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet