en

Les allergies graves et l’anaphylaxie

Commentaires

Qu’ont en commun une arachide, une guêpe et la pénicilline? Toutes trois peuvent déclencher une réaction allergique grave nécessitant une intervention médicale immédiate, comme l’anaphylaxie. Seriez-vous prêt à réagir devant une telle réaction?

L’anaphylaxie : qu’est-ce que c’est?

Une allergie grave, ou anaphylaxie, est une riposte anormale du système immunitaire à la présence d’un déclencheur. Aussi appelé allergène, ce déclencheur est perçu (à tort, le plus souvent) comme indésirable et dangereux par le système immunitaire, qui libère alors des substances chimiques afin de protéger l’organisme contre cette « menace ». Cela enclenche une réaction démesurée et généralisée qui affecte plusieurs systèmes du corps, évolue rapidement et peut même être fatale dans les formes les plus graves.

Les signes et symptômes de l’anaphylaxie comprennent les suivants :

  • une rougeur généralisée de la peau souvent accompagnée de démangeaisons importantes;
  • un goût métallique ou des démangeaisons dans la bouche;
  • une enflure de la gorge, des lèvres et de la langue,
    pouvant mener à une difficulté à parler ou à respirer;
  • une chute soudaine de la tension artérielle accompagnée d’une augmentation du rythme cardiaque;
  • une pâleur et une sensation soudaine de faiblesse;
  • des étourdissements et une perte de conscience.

Les symptômes peuvent  survenir dans les minutes ou les heures qui suivent  l’exposition à un allergène. En très peu de temps, la réaction peut devenir potentiellement fatale. Elle se déroule parfois en deux étapes, une deuxième réaction pouvant apparaître jusqu’à 36 heures après la première.

Quels sont les facteurs déclenchants?

De nombreuses substances peuvent déclencher des réactions allergiques, mais les allergies graves sont le plus souvent causées par :

  • des aliments ou encore des substances ou des additifs alimentaires : arachides, noix, lait, soya, œufs, sésame, poissons, fruits de mer, blé, moutarde, gluten, lactose, sulfites ou colorants alimentaires;
  • des médicaments : antibiotiques de la classe des bêta-lactamines (incluant la pénicilline), anesthésiques intraveineux, analgésiques de la famille des opioïdes (morphine et ses dérivés), aspirine et anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • les piqûres et morsures d’insectes (abeilles, guêpes, frelons et certaines fourmis);
  • le latex; et
  • l’exercice physique.

Toutefois, il est possible qu’on ne puisse pas déterminer la cause de la réaction allergique grave. On parle alors d’une réaction d’anaphylaxie idiopathique.

Comment prévenir l’anaphylaxie?

Aucun médicament ni traitement médical ne peut guérir une allergie. La seule manière possible d’éviter les réactions allergiques graves est d’éliminer toute exposition à l’allergène problématique. Et ce n’est pas facile! Par contre, tout doit être mis en place afin d’atteindre ce but.

Pour ce faire, on doit toujours bien vérifier l’étiquetage des aliments, des cosmétiques, des suppléments ainsi que des produits naturels et homéopathiques. Il importe de toujours aviser les professionnels de la santé, surtout votre pharmacien, d’une allergie à un médicament ou à un de ses composants.

Que faire en cas d’anaphylaxie?

Lors d’une réaction allergique grave, il importe d’agir rapidement. L’épinéphrine est le traitement de première intention qui neutralise l’anaphylaxie. Elle est vendue dans un stylo auto-injecteur conçu pour en faciliter l’administration. L’épinéphrine doit être utilisée immédiatement après l’exposition à un allergène, dès l’apparition des symptômes ou avant si on est certain d’avoir été exposé. Par la suite, on doit se rendre sans délai au service d’urgence le plus proche. L’équipe médicale prend alors en charge le patient pour la suite des choses.

Quelques trucs et conseils

Lorsqu’on est sujet à une allergie grave ou à risque d’anaphylaxie, il est important :

  • d’aviser l’entourage de l’allergie, y compris le personnel scolaire ou de la garderie s’il s’agit d’un enfant;
  • de porter un bracelet, un pendentif ou toute autre chose indiquant l’allergie;
  • d’avoir toujours à portée de la main un stylo auto-injecteur d’épinéphrine et d’en entreposer quelques-uns à différents endroits;
  • de relire de façon occasionnelle le mode d’emploi afin d’être en mesure d’utiliser rapidement le stylo auto-injecteur au besoin, sans hésitation. Il peut être judicieux, de temps à autre, d’aller visionner une vidéo de démonstration sur le site Internet du fabricant du produit;
  • de s’assurer que l’entourage sait comment utiliser le stylo auto-injecteur;
  • de vérifier régulièrement la date de péremption de l’épinéphrine et de toujours conserver le stylo auto-injecteur à l’intérieur de l’intervalle de températures recommandé par le fabricant (le plus souvent entre 15 et 30 °C);
  • de ne jamais entreposer le stylo auto-injecteur dans un endroit soumis à des températures extrêmes, tel que la voiture;
  • de remplacer le stylo auto-injecteur lorsque la date de péremption de l’épinéphrine est dépassée. Votre pharmacien peut vous rappeler de le faire. Demandez-lui plus d’information sur ce service.

L’anaphylaxie est une urgence médicale. Lorsqu’elle survient, on doit donc agir très rapidement. Si vous êtes parent d’un enfant souffrant d’une allergie grave, vous devez avoir les réflexes bien aiguisés. Votre pharmacien peut s’avérer un allié précieux dans la gestion d’une allergie grave. En cas de doute, consultez-le. Il en va de la sécurité de votre enfant!

 

En lire plus sur le sujet

7 questions pour en finir avec les poux de tête

Lire l'article +

4 précautions à prendre en cas d’allergie alimentaire chez l’enfant

Lire l'article +

4 conseils pour soigner la varicelle

Lire l'article +
Pour en finir avec les poux de tête

Pour en finir avec les poux de tête

Lire l'article +
La fièvre et la douleur chez l’enfant

La fièvre et la douleur chez l’enfant

Lire l'article +
Les verrues

Les verrues

Lire l'article +
Les nausées et les vomissements chez les enfants

Les nausées et les vomissements chez les enfants

Lire l'article +
Le chapeau ou dermatite séborrhéique du nourrisson

Le chapeau ou dermatite séborrhéique du nourrisson

Lire l'article +
La perlèche

La perlèche

Lire l'article +
Votre enfant a la diarrhée? Pas de panique

Votre enfant a la diarrhée? Pas de panique…

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet