en

Cancer du poumon : les faits

Commentaires

Il est bien connu que le fait de fumer la cigarette affecte la santé de multiples façons et diminue considérablement l’espérance de vie. Le cancer du poumon constitue un enjeu de santé de taille et des milliers de fumeurs au Canada s’y exposent en s’adonnant au tabagisme.

Cancer du poumon : les faits

Qu’est-ce que le cancer du poumon?

Le cancer du poumon est un type de cancer qui se développe dans les cellules du poumon. Ces dernières se mettent à  proliférer de façon anormale et incontrôlée, ce qui occasionne une tumeur. La présence de dommages aux poumons causera de nombreux symptômes à la personne atteinte.

Il y a des cancers qui proviennent d’autres parties du corps, mais qui se propagent au niveau des poumons. Dans ces cas, il ne s’agit pas d’un cancer de poumon proprement dit, mais plutôt d’une métastase.

Il existe deux types principaux de cancer du poumon :

  • Cancer du poumon à petites cellules : forme la plus sévère qui se développe rapidement.
  • Cancer du poumon non à petites cellules : forme la plus fréquente, elle est moins agressive que celle à petites cellules.

Un cancer mortel et trop fréquent 

Au Canada, le cancer du poumon constitue le deuxième cancer le plus fréquent, faisant des victimes à tous les jours. Il s’agit du cancer responsable du plus grand nombre de décès au pays. On estime qu’environ 26 000 Canadiens reçoivent un diagnostic de cancer du poumon chaque année et qu’environ 20 000 en mourront, ce qui représente environ deux décès par heure.

Selon les données de 2006 à 2008, 20 femmes sur 100 seraient encore en vie 5 ans après la date du diagnostic de cancer du poumon, tandis que le nombre d’hommes serait de 14 sur 100.

Chez l’homme, le taux de cancer du poumon est en voie de diminution. Par contre, chez les femmes, ce chiffre continue d’augmenter.

Facteurs qui contribuent au cancer de poumon 

Le tabagisme demeure la principale cause de cancer du poumon, lié à plus de 85 % des cas. On pointe du doigt la cigarette, mais les autres types de produits du tabac (pipe, cigare, etc.) sont également considérés comme dangereux.

Chez les non-fumeurs, la fumée secondaire est une cause importante de cancer du poumon.

La fumée secondaire est la fumée libérée dans l’air à partir du tabac par la personne qui fume. Elle entraîne plus de 360 décès par cancer du poumon à chaque année au Canada. Cette fumée contient plus de 7 000 substances chimiques, dont plusieurs nocives pour la santé. Ces substances peuvent engendrer non seulement le cancer du poumon, mais d’autres maladies, comme  l’asthme, la mort subite chez le nourrisson, les maladies cardiovasculaires et d’autres types de cancer.

L’exposition au radon constitue aussi un important facteur de risque de cancer du poumon. Il s’agit d’un gaz qui peut être présent à des quantités nuisibles dans des maisons ou des édifices. Il est la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs.

D’autres causes de cancer du poumon incluent l’exposition aux substances chimiques au travail, l’amiante, la survenue antérieure d’un cancer de poumon chez un membre de la famille, le fait d’avoir déjà eu un cancer du poumon, la pollution de l’air, les maladies pulmonaires, l’arsenic, l’exposition à la radiation, le lupus, etc.

Comment détecter le cancer du poumon?

Une visite régulière chez votre médecin permet de vérifier votre état de santé et d’agir rapidement si un problème s’avère présent.

Les symptômes suivant peuvent suggérer la présence possible d’un cancer du poumon. Consultez votre médecin si vous présentez l’un ou plusieurs des symptômes suivants (liste non exhaustive) :

  • perte de poids;
  • perte d’appétit;
  • toux qui persiste;
  • fatigue inexpliquée;
  • douleur au niveau du thorax;
  • douleur importante à l’épaule;
  • voix enrouée;
  • crachats avec du sang;
  • essoufflement;
  • difficulté à avaler;
  • douleurs osseuses;
  • jaunisse.

Est-il possible de traiter le cancer du poumon?

Il existe des traitements contre le cancer du poumon. Ils sont plus efficaces lorsque débutés aux stades initiaux de la maladie. Les principaux traitements sont : la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie.

La chimiothérapie consiste à attaquer les cellules cancéreuses par l’administration de médicaments, tandis que la radiothérapie cible le tissu cancéreux par moyen de radiation.

La partie du poumon atteinte de cancer peut être enlevée par une chirurgie également; ceci est un mode de traitement couramment utilisé.

Tout dépendamment du type de cancer du poumon, du niveau d’atteinte et des préférences du patient, l’équipe médicale établira un plan de traitement individualisé. Souvent, ce plan combine plus qu’un type de traitement.

Comment prévenir le cancer du poumon?

On peut adopter des mesures dans le but de diminuer nos risques d’avoir un cancer du poumon. En voici les principales :

  • Ne pas fumer
  • Éviter la fumée secondaire
  • S’assurer que les taux de radon dans votre maison (et au travail) sont acceptables
  • Maintenir une bonne hygiène de vie (alimentation saine et activité physique régulière)
  • Éviter de s’exposer à des substances nocives qui peuvent causer le cancer (substances carcinogènes)

Aucune mesure n’est plus efficace que le fait d’arrêter de fumer pour éviter le développement d’un cancer du poumon. Si vous êtes fumeur, n’attendez pas qu’il soit trop tard. Consultez votre pharmacien qui pourra vous aider à établir un plan d’action efficace visant l’abandon définitif du tabac. Le fait d’être accompagné par un professionnel de la santé compétent, comme votre pharmacien, et d’avoir recours à une aide antitabagique multiplie vos chances de réussite. Ajoutez des années à votre vie, et de la vie à vos années!

En lire plus sur le sujet

Le cancer de la peau

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet