en

5 astuces pour conjuguer plein air et allergies

Mélissa Globensky et Dino Masson, B.Sc. Kinésiologues Commentaires

Vous souffrez d’allergies? Profitez à fond de vos activités en plein air tôt le matin, avant que la température grimpe trop.

L'arrivée du printemps et la sortie des bourgeons vous font angoisser? Vous préparez votre réserve de mouchoirs, d'antihistaminiques et de décongestionnants dès que l'hiver annonce sa fin? Vous n'êtes pas les seuls. Plus de 17 % de la population — en majorité chez les 25 à 45 ans — souffre de symptômes liés aux allergies saisonnières.

Malheureusement, avec le réchauffement de la planète et l'augmentation des gaz à effet de serre, l'air ambiant tend à s'humidifier de plus en plus. Ainsi, ces changements ont pour effet d'augmenter la concentration atmosphérique de certains pollens et autres allergènes. À ce rythme, il n'est pas exagéré de dire que près de 30 % de la population sera bientôt touchées par ces allergies.

Que faire quand la saison des allergies est à nos portes? S'enfermer à l'intérieur n'est pas l'unique solution. Voici 5 astuces pour conjuguer plein air et allergies saisonnières.

Du type matinal ou oiseau de nuit?

C'est parfait! Adonnez-vous à vos activités préférées avant que l'humidité et la température grimpent trop. Un tour de vélo au soleil levant ou une promenade à la douceur d'une nuit d'été vous réconciliera avec la nature!

Zones urbaines et leurs îlots de chaleur

Allez prendre l'air, loin de cette pollution industrielle, allez marcher au bord du fleuve. Les endroits de grand vent vous feront respirer mieux! N'oubliez pas de porter des verres fumés afin de réduire la quantité de pollen qui peut atteindre vos yeux.

Renseignez-vous!

Avant de sortir, vérifiez la densité pollinique de la journée à l'endroit où vous vous trouvez. Si vous aimez le jardinage, renseignez-vous sur les caractéristiques des plantes et des fleurs que vous manipulez. Si vous êtes un randonneur, informez-vous sur les caractéristiques des végétaux sur les sentiers que vous empruntez. Golfeurs, appelez au club de golf afin de connaître l'horaire de la tonte du gazon.

À la maison

Évitez de faire sécher le linge à l'extérieur, puisque le pollen adhère facilement aux fibres des tissus. En plus, avant d'entrer dans votre chambre, retirez les vêtements que vous portiez à l'extérieur et prenez une douche. Gardez surtout les fenêtres fermées pendant la saison, maintenez votre gazon court et coupez l'herbe à poux avant sa floraison, c'est-à-dire avant la mi-juillet.

Antihistaminiques ou corticostéroïdes

Utilisez une médication comme des antihistaminiques en comprimés ou des corticostéroïdes par voie nasale. Évidemment, il existe plusieurs sortes de produits en vente libre, alors consultez votre pharmacien ou votre professionnel de la santé afin de choisir le médicament qui vous convient le mieux.

Surtout, ne vous enfermez pas à rien faire à l'intérieur, et consultez votre pharmacien au besoin!Bonne saison!

En lire plus sur le sujet

Bien choisir sa médication pour les allergies saisonnières

Bien choisir sa médication pour les allergies saisonnières

Lire l'article +
Mon enfant souffre d’allergies saisonnières

Mon enfant souffre d’allergies saisonnières

Lire l'article +

Rhume des foins et allergies : réduire ses symptômes par l’alimentation

Lire l'article +
Mieux vivre avec les allergies saisonnières

Mieux vivre avec les allergies saisonnières

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet