en

5 conseils pour prévenir les désagréments de l’andropause

Commentaires

Tous les hommes présentent une baisse graduelle de leur niveau de testostérone à partir de la trentaine. Ceci est tout à fait normal. Mais chez certains, cette diminution s’accompagne de symptômes qui peuvent bouleverser leur quotidien. Troubles de la fonction érectile, perte d’énergie, dépression et augmentation du tissu graisseux n’en sont que quelques exemples. Cependant, il est possible de prévenir et d’améliorer ces symptômes en minimisant la baisse de la testostérone. Comment? En suivant ces quelques conseils!

L’andropause et ses traitements

Modérez votre consommation d’alcool.

L’alcool abaisse le niveau de testostérone dans le sang, ce qui peut avoir des effets négatifs, parfois même à long terme, sur la libido et la fonction érectile. Une consommation modérée chez l’homme ne devrait pas dépasser 14 consommations par semaine, réparties sur 7 jours, soit 2 consommations par jour.

Évitez les sources de stress.

Le stress libère du cortisol, une hormone qui diminue la production de testostérone. Apprenez à vous relaxer et à lâcher prise en cas de stress avec des exercices de respiration ou de méditation.

Révisez votre régime alimentaire.

Assurez-vous que votre alimentation est équilibrée. La proportion de lipides, de glucides (en tant que source d’énergie) et de protéines consommée a une influence sur le taux de testostérone. Privilégiez aussi les éléments nutritifs tels que le zinc (viandes rouges, champignons, épinards, brocolis, etc.), les oméga-3 (noix, huile de colza, saumon, sardines, graines de chia, etc.), la vitamine D et le calcium (produits laitiers, boissons de soya, etc.). Au contraire, évitez les aliments trop sucrés ou salés, la caféine et les mauvais gras qui peuvent amener l’organisme à ralentir et ainsi entraver la production d’hormones.

Bougez!

Le fait de pratiquer une activité physique intense (pendant 30 minutes ou plus) libère la testostérone. Il est donc recommandé de rester actif et de pratiquer un sport tel que la musculation ou la natation (ou tout autre sport utilisant la plupart des muscles de votre corps) régulièrement pour favoriser la production de l’hormone masculine. C’est aussi un des meilleurs moyens de rester en santé.

Dormez suffisamment.

L’essentiel de la testostérone est produit au cours du cycle du sommeil paradoxal. Il est donc important de dormir une nuit complète, soit 8 heures d’affilée. Si vous éprouvez de la difficulté à trouver le sommeil, parlez-en à votre pharmacien, il est là pour vous conseiller.

Prendre rendez-vous avec un pharmacien : http://www.brunet.ca/fr/trouver-pharmacie/localisateur.html

Qu’en est-il de la supplémentation en testostérone?

Lorsque les symptômes de l’andropause deviennent trop incommodants, beaucoup se tournent vers les suppléments de testostérone. Bien qu’elle fasse encore débat quant à son efficacité, la supplémentation en testostérone semble améliorer l’humeur, l’énergie, la force musculaire et la santé osseuse. Les suppléments de testostérone existent sous plusieurs formes : comprimés, timbres, gels ou injections. Dans son ensemble, le traitement par la testostérone est sécuritaire chez la plupart des hommes, mais certains risques peuvent y être associés. Parlez-en à votre pharmacien!

DÉCOUVREZ LES AUTRES CONSEILS DE MARTIN SUR LA SANTÉ DE L'HOMME  

En lire plus sur le sujet

Démystifier l'andropause

3 questions sur l'andropause

Lire l'article +
Comment rester en santé après l’andropause?

Comment rester en santé après l’andropause?

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet