en

L’insomnie : quand dormir n’est pas si facile

Commentaires

Nous savons tous que dormir est important. Le sommeil est souvent en partie responsable de notre forme et de notre bonne humeur, en plus de contribuer au maintien d’une bonne santé. On estime qu’entre 30 % et 40 % des adultes éprouvent des difficultés à dormir à un moment ou à un autre au cours d’une année.

L’insomnie : quand dormir n’est pas si facile

Un mouton, deux moutons…

Il nous est tous déjà arrivé d’avoir à compter les moutons pour trouver le sommeil. Le lendemain des nuits d’insomnie est souvent fort pénible : difficulté de concentration, fatigue et endormissement, irritabilité… Parfois des symptômes physiques comme des maux de tête ou des nausées viennent se mettre de la partie.

L’insomnie appartient à la famille des troubles du sommeil et est un problème très courant dans notre société. Si vous vous sentez encore fatigué à votre réveil ou avez de la difficulté à trouver le sommeil ou si celui-ci est intermittent, peut-être souffrez-vous d’insomnie.

Le sommeil : une donnée variable

Il faut savoir que le besoin de sommeil varie grandement d’une personne à une autre. Il y a des gens qui peuvent s’accommoder d’un petit nombre d’heures de sommeil (on les appelle les « petits dormeurs »), alors que d’autres doivent dormir beaucoup pour être en forme. Les aînés dorment d’ailleurs souvent moins que les adultes plus jeunes, qui ont besoin de sept à huit heures de sommeil par nuit en moyenne. Les enfants quant à eux ont en général besoin de dix bonnes heures de sommeil pour ne pas que le lendemain des parents soit cauchemardesque.

Les nombreux visages de l’insomnie

Il existe deux types d’insomnie : passagère et chronique. La première survient de façon spontanée en présence d’un facteur qui vient temporairement compromettre notre capacité à bien dormir. Souvent, le problème ne durera que quelques jours ou quelques semaines. On parle d’insomnie chronique lorsqu’une personne éprouve des troubles d'endormissement ou une difficulté à rester endormie trois fois ou plus par semaine, et ce, pendant au moins un mois. Précisons que, pour parler d’insomnie, on doit observer les conséquences de la privation de sommeil : une personne qui dort cinq heures par nuit sans ressentir d’inconfort particulier n’est donc pas insomniaque. Elle a simplement moins besoin de sommeil.

Quand l’insomnie décide de venir nous accabler, elle peut se manifester de différentes façons, telles que :

  • une difficulté à s’endormir;
  • des réveils fréquents durant la nuit;
  • un réveil précoce le matin;
  • une difficulté à se rendormir;
  • une sensation de fatigue au lever, et ce, même si on croit avoir assez dormi.

Les causes de l’insomnie

L’insomnie n’est pas une maladie en soi, mais plus souvent un symptôme indiquant que quelque chose ne va pas ou qu’il y a eu un changement quelconque. Il existe une multitude de facteurs pouvant contribuer à un trouble du sommeil ou l’expliquer. Par exemple :

  • Vous avez voyagé et vous êtes affecté par le décalage horaire.
  • Vous êtes de nature angoissée ou anxieuse.
  • Vous êtes plutôt sédentaire ou faites peu d’activité physique.
  • Vous avez subi ou subissez un stress au travail ou à la maison.
  • Vous avez des problèmes de santé, comme l’arthrite.
  • Vous êtes fumeur, avez bu du café ou de l’alcool, ou avez consommé d’autres stimulants avant de vous mettre au lit.

Certains médicaments peuvent être à l’origine du problème ou y contribuer, notamment :

  • des dérivés de cortisone;
  • des décongestionnants;
  • des antidépresseurs;
  • des psychostimulants;
  • des médicaments utilisés dans le traitement de l’asthme.

Si vous croyez que l’usage d’un médicament vous empêche de bien dormir, discutez-en avec votre pharmacien.

Un problème : des solutions

Plusieurs personnes croient à tort que souffrir d’insomnie est en quelque sorte « normal ». Par conséquent, elles ne cherchent pas de solutions à leur problème. Et pourtant, de nombreuses mesures peuvent être mises de l’avant pour favoriser un sommeil de meilleure qualité. D’abord, il est primordial de jouer au détective et de rechercher les causes possibles ou les facteurs qui contribuent au trouble, puis de tenter de trouver des moyens de les éliminer.

Une fois cette étape réalisée, voici quelques pistes de solutions à explorer :

  • Documentez-vous sur les rudiments d’une bonne hygiène de sommeil.
  • Apprenez des techniques de relaxation, comme la méditation, le biofeedback ou la musicothérapie.
  • Envisagez d’amorcer une psychothérapie, surtout si vous vivez des difficultés ou une période de stress.
  • Si le problème est passager et léger, envisagez la prise de produits naturels ou de médicaments en vente libre (aide-sommeil). Demandez toujours conseil à votre pharmacien avant d’en faire usage.
  • Discutez avec votre médecin, qui pourra vous aider à prendre le problème en charge et vous prescrire des médicaments. Notez que les médicaments prescrits contre l’insomnie doivent toujours être utilisés à la plus faible dose efficace et pendant la plus courte période possible. L’usage de certains d’entre eux, à long terme, peut entraîner une dépendance.
  • Visitez une clinique spécialisée dans les troubles du sommeil.

Votre pharmacien est un professionnel de la santé accessible et compétent qui peut vous aider à faire face à de nombreux maux courants, y compris l’insomnie. N’hésitez pas à le consulter.

Pour plusieurs, l’insomnie peut paraître banale. Néanmoins, ceux qui en souffrent ou en ont déjà souffert savent à quel point elle peut être la source de nombreux malaises et soucis. N’attendez plus et parlez de votre problème à un professionnel de la santé. Il vous aidera à élaborer une stratégie efficace qui vous permettra d’enfin dormir sur vos deux oreilles!

En lire plus sur le sujet

Comment traiter l’insomnie?

Lire l'article +
L’apnée du sommeil

4 questions pour comprendre l’apnée du sommeil.

Lire l'article +

Stratégies de lutte contre l’insomnie

Lire l'article +
La narcolepsie ou… tomber de sommeil

La narcolepsie ou… tomber de sommeil

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet