en

La dépression saisonnière

Commentaires

Au Canada, nous sommes confrontés à des hivers rigoureux qui nous privent de lumière pendant plusieurs mois. Si vous ressentez une baisse d'énergie et que votre moral est plus fragile, vous souffrez peut-être de dépression saisonnière (ou bleus de l’hiver), tout comme 18 % des Canadiens.

La dépression saisonnière

Les causes de la dépression saisonnière

Plusieurs Canadiens sont affectés par la diminution des heures d’ensoleillement qui accompagne l’hiver et souffrent alors d’une dépression saisonnière. Certains quittent vers des destinations plus ensoleillées, mais la plupart demeurent au pays et vivent difficilement cette période plutôt grise.

Les causes exactes de la dépression saisonnière sont encore inconnues, mais le manque d'intensité lumineuse et la diminution de la durée d'exposition à la lumière naturelle durant l'hiver semblent les plus probables et les plus importantes. Cette déprime hivernale s'installe à l'automne ou au début de l'hiver et dure jusqu'au printemps. Le diagnostic se pose lorsque vous souffrez de ces maux depuis au moins deux années consécutives.

Comment reconnaître les symptômes?

Les symptômes de la dépression saisonnière apparaissent tout particulièrement vers la fin de l’automne et persistent jusqu’à l’arrivée du printemps, et ce, à chaque année. Très semblables à ceux de la dépression, ils affectent la qualité de vie des gens atteints. Parmi les symptômes de la dépression saisonnière, notons :

  • humeur dépressive présente toute la journée;
  • perte d'intérêt pour les activités qui nous plaisent habituellement;
  • fatigue, manque d’énergie;
  • irritabilité;
  • troubles du sommeil;
  • perte ou prise de poids;
  • sentiment de culpabilité, de dévalorisation;
  • pensées suicidaires.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes à chaque année lorsque l’hiver s’installe, vous souffrez peut-être de dépression saisonnière. Il est alors important de consulter votre médecin qui posera le diagnostic et saura vous aider.

Voici quelques conseils qui vous aideront à réduire vos symptômes, augmenter votre énergie et améliorer votre humeur :

  • Prenez l'air au minimum une heure par jour (un peu plus longtemps si la journée est grise), même en plein hiver. L'éclairage de la maison n'est pas aussi bénéfique que la lumière naturelle.
  • Laissez pénétrer la lumière extérieure dans votre demeure. Une couleur pâle sur vos murs peut également aider à augmenter la luminosité.
  • Faites de l'activité physique. La pratique d'un sport d'hiver sera bénéfique.

Quels sont les traitements envisageables?

Puisque la dépression saisonnière est directement reliée au manque d’exposition à la lumière, la luminothérapie (thérapie qui utilise la lumière) joue un rôle important dans le traitement. Elle consiste à s'exposer régulièrement, à heure fixe, à une lumière blanche de forte intensité. On recommande une intensité de 10 000 LUX (unité de mesure de la luminosité), en débutant graduellement par des séances de 10 à 15 minutes par jour pour atteindre 30 minutes quotidiennement. L'utilisation de la lampe serait plus profitable le matin que le soir. La luminothérapie n’est pas recommandée pour tout le monde. Si vous souffrez de problèmes oculaires, cette thérapie pourrait vous être déconseillée. Il existe plusieurs sortes d'appareils de luminothérapie sur le marché; votre pharmacien pourra vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux.

Le recours aux médicaments antidépresseurs peut s'avérer nécessaire et efficace afin de rétablir l'équilibre chimique au cerveau. Les antidépresseurs peuvent également être combinés à la luminothérapie.

Par ailleurs, une psychothérapie effectuée par un professionnel pourrait vous donner des outils pour surmonter cette période difficile. Une oreille attentive est souvent bénéfique pour nous confier et nous remonter le moral. N'hésitez donc pas à en parler; ne vous refermez pas sur vous-même.

N'oubliez pas que votre santé mentale est aussi importante que votre santé physique et ne laissez pas la dépression saisonnière vous priver des beautés qu’apporte l’hiver. Prenez le temps de vous informer auprès de votre professionnel de la santé, car, votre santé, en été, comme en hiver, c’est tout ce qui compte!

En lire plus sur le sujet

6 conseils pour passer le temps des Fêtes en santé !

Lire l'article +

5 secrets pour survivre aux excès des Fêtes

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet