en

La diarrhée du voyageur

Commentaires

Vous attendez vos vacances au soleil depuis longtemps et voilà qu’est venu le moment de partir. Les prévisions météo sont favorables, vos bagages sont prêts, votre humeur ne pourrait être plus joyeuse! Ne laissez pas la diarrhée du voyageur assombrir cette période de repos tant méritée. 

La diarrhée du voyageur

Prévoyez-vous partir en voyage bientôt vers une destination soleil? Si oui, vous pourriez être à risque de contracter la diarrhée du voyageur. Il s’agit d’un des problèmes de santé touchant le plus fréquemment les voyageurs, soit jusqu’à la moitié d’entre eux. Bonne nouvelle : en vous renseignant sur cette maladie et en mettant en place quelques mesures préventives, vous réduirez considérablement les risques qu’elle ne vienne s’imposer dans votre séjour à l’étranger.

Qu’est-ce que la diarrhée du voyageur?

La diarrhée du voyageur, appelée également tourista, est une infection s’apparentant un peu à la gastro-entérite. Elle afflige les personnes voyageant dans des pays à plus faible niveau d’hygiène alimentaire ou hydrique. Plusieurs bactéries peuvent être responsables de la diarrhée du voyageur. Plus rarement, une infection par un virus ou un parasite peut en être la cause. Les bactéries sont principalement transmises à l’être humain par l’eau ou par des aliments contaminés, ou par des contacts avec une personne infectée.

Si vous êtes affligé de la diarrhée du voyageur pendant vos vacances, vous présenterez peut-être les symptômes suivants :

  • diarrhée;
  • crampes abdominales;
  • nausées et vomissements;
  • fièvre;
  • sensation de malaise général;
  • signes de déshydratation.

Les symptômes disparaissent généralement en quelques jours.

Bien que toutes les destinations comportent un risque, les endroits où celui-ci est le plus élevé sont l’Amérique centrale et du Sud, l’Afrique, l’Asie et le Moyen-Orient.

La prévention : la meilleure des stratégies

Le meilleur moyen d’éviter les désagréments de la diarrhée du voyageur pendant vos vacances consiste à mettre en place certaines mesures de prévention. En fait, le but de l’exercice est d’éviter tout contact avec de l’eau ou des aliments contaminés. Voici quelques exemples de  mesures de précaution :

  • N’utilisez que de l’eau embouteillée ou de l’eau bouillie refroidie pour boire, cuisiner ou vous brosser les dents. N’utilisez pas l’eau du robinet, sauf pour vous laver.
  • Évitez de vous baigner ou de laver vos vêtements dans de l’eau polluée.
  • Lavez-vous les mains à l’eau savonneuse avant de manger.
  • Évitez d’acheter des aliments provenant des kiosques de rue.
  • Abstenez-vous de manger ou de boire dans un établissement dont le niveau de propreté vous semble douteux.
  • Évitez les poissons, fruits de mer ou viandes crus.
  • Pelez vos fruits.
  • Faites attention aux fruits et légumes ne pouvant être pelés, comme la salade.
  • Évitez les contacts étroits avec une personne infectée.

Deux produits peuvent être pris en prévision d’un voyage pour réduire le risque de diarrhée du voyageur :

  • Le vaccin contre la diarrhée du voyageur. Il s’agit d’un vaccin que l’on prend oralement, à raison de deux doses à une semaine d’intervalle. Pour une efficacité maximale, la deuxième dose doit être prise au moins une semaine avant le départ; donc n’attendez pas à la dernière minute. Le vaccin prévient la diarrhée du voyageur chez un peu plus d’une personne sur cinq. Pour plus de renseignements à propos du vaccin, et pour savoir s’il pourrait vous être bénéfique, consultez votre pharmacien.
  • Les probiotiques. Selon certaines études cliniques, le fait de prendre des probiotiques avant le départ dans une zone à risque permet d’améliorer la santé digestive et de réduire l’incidence et la gravité de la diarrhée du voyageur. Vous pouvez continuer à prendre les probiotiques tout au long du séjour. Bien que d’autres études soient nécessaires pour en confirmer l’efficacité dans ce contexte, la prise de probiotiques est considérée généralement sécuritaire. Demandez à votre pharmacien de vous conseiller sur le choix d’un produit qui pourrait vous convenir.

Le traitement de la diarrhée du voyageur

Si malgré toutes vos précautions, la diarrhée du voyageur a décidé de s’en prendre à vous, vous pourrez vous traiter à l’aide d’un antibiotique. Vous devrez prendre ce médicament seulement quelques jours. Il est nécessaire de consulter un médecin avant votre départ, car un tel traitement nécessite une ordonnance. Le traitement antibiotique diminue l’intensité et la durée de la maladie et des symptômes qui y sont associés. Il est recommandé d’amorcer le traitement dès les premières diarrhées. Vous devez également le terminer, même si vous vous sentez mieux après quelques jours.

Voici quelques conseils relatifs à la prise d’un antibiotique pour la diarrhée du voyageur :

  • Prenez-le en mangeant à moins d’avis contraire du pharmacien.
  • Demandez à votre pharmacien si :
    • vous devriez espacer la prise de l’antibiotique et celle de certains médicaments ou aliments (ex. : les produits laitiers);
    • l’antibiotique peut augmenter la sensibilité de votre peau aux rayons du soleil;
    • toute autre précaution doit être prise en compte.

Certaines personnes désireront peut-être faire l’usage d’un médicament appelé antipéristaltique pour soulager plus rapidement les crampes et la diarrhée. Ces médicaments (ex. : le lopéramide) sont des agents qui ralentissent le mouvement de l’intestin et augmentent la consistance des selles. Ils peuvent être utilisés pour une courte durée et vous pouvez vous les procurer sans ordonnance à la pharmacie. Demandez conseil à votre pharmacien pour un usage optimal.

Éviter les complications

Qui dit diarrhée, dit déshydratation. Il convient de vous procurer, avant de partir, une solution de réhydratation disponible en pharmacie. De telles solutions sont disponibles sous forme de poudre ou de liquide prêt à boire. Dès que les symptômes de diarrhée sont présents, il faut que vous preniez beaucoup de liquide pour ne pas vous déshydrater. Demandez à votre pharmacien de vous aider à choisir un produit et de vous indiquer comment l’utiliser.

Si vous présentez des signes de déshydratation (soif intense, sécheresse de la bouche ou des muqueuses, urine plus concentrée, etc.), ne tardez pas à consulter un médecin. Faites de même si vous notez les symptômes suivants :

  • diarrhée très abondante (plus de 10 selles par jour) qui persiste plus de 48 heures;
  • forte fièvre;
  • sang dans les selles;
  • douleurs abdominales intenses;
  • vomissements;
  • altération importante de l’état général.

Rappelez-vous qu’une consultation avec votre pharmacien avant votre voyage vous permettra d’être mieux équipé pour faire face aux divers problèmes pouvant survenir à l’étranger, y compris la diarrhée du voyageur. Parce que des vacances sans souci, ça n’a pas de prix!


Où trouver une Clinique santé-voyage Brunet ?

En lire plus sur le sujet

Le paludisme (malaria)

Lire l'article +

4 conseils à suivre en voyage

Lire l'article +

4 essentiels santé à apporter en voyage!

Lire l'article +

Les petits et grands maux du voyageur

Lire l'article +
Le mal des transports

Le mal des transports

Lire l'article +
L’hépatite et le voyageur

L’hépatite et le voyageur

Lire l'article +

Voyager avec ses médicaments d’ordonnance

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet