en

La maladie d’Alzheimer et son traitement

Commentaires

Vous ou l’un de vos proches êtes atteints de la maladie d’Alzheimer? Il est normal que vous souhaitiez par tous les moyens réduire l’impact que ce diagnostic aura sur votre vie. Heureusement, la science a fait des progrès, et certains médicaments peuvent aider la personne vivant avec cette maladie.

La maladie d’Alzheimer et son traitement

Traitement de la maladie d’Alzheimer : la recherche se poursuit

La maladie d’Alzheimer constitue un important sujet de recherche. Même si on n’a encore trouvé aucun traitement permettant de guérir la maladie, des efforts constants sont investis pour y arriver. Les travaux des scientifiques portent fruit : à preuve, au cours des 15 dernières années, de nouveaux médicaments ont vu le jour et permettent d’améliorer la qualité de vie de bien des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en atténuant leurs symptômes.

Peser le pour et le contre d’un traitement médicamenteux

Deux classes de médicaments ont été approuvées au Canada pour le traitement des symptômes associés à la maladie d’Alzheimer. La prise de ces médicaments peut avoir des effets favorables sur la mémoire, les fonctions mentales et même sur la capacité à exécuter des activités de la vie quotidienne. Voici ce qu’il est important de savoir sur ces médicaments :

  • Plus ils sont pris tôt dans le cours de la maladie, plus la réponse sera favorable. Bien que certains médicaments puissent tout de même être utilisés à un stade plus sévère de la maladie, il n’en demeure pas moins que la réponse au traitement ne sera pas de la même ampleur comparativement à une thérapie amorcée à un stade plus léger de la maladie. 
  • Ces médicaments peuvent prendre jusqu’à trois mois avant d’agir pleinement.
  • La réponse au traitement peut varier grandement d’un individu à l’autre.
  • Ils doivent être pris quotidiennement pour maintenir leur effet. Cela peut présenter un défi de taille pour la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Certaines méthodes peuvent être privilégiées pour optimiser la fidélité au traitement. Que ce soit une alarme pour rappeler la prise de médicaments, des notes bien en vue, l’administration de médicaments par un aidant ou l’usage d’un pilulier, assurer la prise régulière de ces médicaments est primordiale pour maximiser l’effet du traitement. À cet égard, votre pharmacien a sans doute plusieurs solutions à vous proposer.
  • Ces médicaments sont l'objet de certaines mises en garde et précautions, ce qui veut dire qu’ils ne conviennent pas à tout le monde. Votre pharmacien et votre médecin peuvent vous aider à déterminer si vous êtes un candidat potentiel au traitement, en tenant compte de vos antécédents médicaux, de votre état de santé actuel et des autres médicaments que vous prenez.
  • Ils peuvent causer des effets indésirables. Il est donc important de soupeser les avantages et les inconvénients de la médication. Encore une fois, votre pharmacien peut vous être d’une aide précieuse pour effectuer cette analyse.
  • La réponse au traitement est temporaire (quelques années, parfois plus) puisque la maladie continue de progresser. Les effets des médicaments disparaissent à l’arrêt du traitement.

Les traitements complémentaires

Quand on est aux prises avec la maladie d’Alzheimer, il n’est pas rare de présenter des symptômes connexes, outre ceux qui affectent les capacités mentales. Par exemple, la dépression, l’anxiété, l’agressivité ou d’autres modifications du comportement accompagnent parfois les symptômes de l’Alzheimer. Le cas échéant, le médecin prescrira peut-être d’autres médicaments destinés au soulagement de ces symptômes. Rappelez-vous que votre pharmacien est un allié qui peut vous informer sur tous les aspects du traitement, y compris les bénéfices à en retirer, les effets indésirables et les interactions avec d’autres médicaments.

D’autres mesures à considérer

Il est vrai que le recours aux médicaments peut s’avérer salutaire pour contrer les effets de la maladie d’Alzheimer. Cependant, de nombreuses autres stratégies peuvent être mises de l’avant pour aider la personne atteinte. Par exemple, on pourra se tourner vers :

  • l’activité physique;
  • la psychothérapie;
  • l’ergothérapie;
  • la zoothérapie;
  • la musicothérapie;
  • la massothérapie;
  • le yoga;
  • les techniques de relaxation.

Cette liste pourrait certainement s’allonger de beaucoup… Mais gardons en mémoire que rien ne vaut le soutien aimant des proches.

En conclusion, obtenir un diagnostic rapide de la maladie d’Alzheimer est important. Cela peut permettre à la personne atteinte de recevoir les soins appropriés afin de maximiser la réponse au traitement et de vivre ainsi la meilleure vie possible. Il importe de tirer tous les bénéfices possibles des traitements actuellement disponibles, même s’ils ne sont pas curatifs.

La recherche scientifique sur l’Alzheimer se poursuit très activement. Espérons qu’on arrivera un jour à guérir cette maladie afin qu’elle devienne pour les générations futures rien d’autre qu’un mauvais souvenir!

En lire plus sur le sujet

Vivre avec la maladie d’Alzheimer au quotidien

Vivre avec la maladie d’Alzheimer au quotidien

Lire l'article +
Mieux comprendre la maladie d’Alzheimer

Mieux comprendre la maladie d’Alzheimer

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet