en

6 questions pour comprendre le diabète

Commentaires

Le diabète est l’un des grands maux de notre société. Il touche de plus en plus de gens au Québec et partout ailleurs. Et, même si cette maladie ne vous concerne pas directement, il est important de bien la comprendre pour mieux la prévenir.

Le diabète, un problème de société grandissant

1. Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est un problème de santé chronique qui se caractérise par de l’hyperglycémie (un taux de sucre trop élevé dans le sang). C’est l’exposition à l’hyperglycémie qui engendre, à long terme, les complications liées au diabète.
En fait, le pancréas produit une hormone appelée insuline. Celle-ci est responsable de faire entrer le sucre (glucose) contenu dans la circulation sanguine à l’intérieur des cellules du corps afin de leur fournir de l’énergie. Lorsque le diabète se manifeste, c’est que la production d’insuline par le pancréas est insuffisante ou que les cellules de l’organisme n’arrivent pas à utiliser l’insuline pour absorber le glucose sanguin. C’est ce qu’on appelle la « résistance à l’insuline ».

2. Quelle est la différence entre les diabètes de type 1 et 2 ?

Le diabète de type 1 est une affection qui se manifeste dès l'enfance, à l'adolescence ou chez les jeunes adultes. Impossible à prévenir, elle se caractérise par l’absence totale de production d’insuline. Les personnes diabétiques de type 1 dépendent donc d'injections quotidiennes d'insuline pour vivre.
Quant au diabète de type 2, qui touche 90 % des gens atteints de diabète, il est principalement causé par une résistance à l’insuline. Cette résistance est majoritairement engendrée par un surplus de poids. En effet, 80 % des personnes atteintes de diabète de type 2 font de l’embonpoint ou sont obèses. Par ailleurs, des facteurs génétiques prédisposent certaines personnes à l’apparition du diabète.

3. Quelles sont les causes du diabète de type 2 ?

L’apparition de la maladie peut être le résultat d’une combinaison de divers facteurs tels que :

  • le sexe (les hommes sont plus à risque);
  • l’âge (les risques augmentent avec l’âge);
  • un excès de poids (surtout au niveau abdominal);
  • les habitudes de vie (activité physique et régime alimentaire);
  • l’hypertension artérielle;
  • l’hérédité;
  • l’origine ethnique (les Autochtones, Africains, Asiatiques et Latino-Américains semblent développer la maladie plus que les autres).

4. Quels sont les symptômes?

Souvent, les symptômes sont tellement mineurs (fatigue, soif et faim intense, amaigrissement, vision brouillée, etc.) qu’ils passent inaperçus pendant plusieurs années. Alors, pour éviter que la maladie ne se développe à votre insu, vous devriez faire un test sanguin si vous correspondez aux facteurs de risque cités au point précédent.

5. Quelles sont les complications ?

Ce sont les complications provoquées par le diabète qui diminuent la qualité de vie des personnes atteintes et qui augmentent les décès liés à cette affection.
En voici quelques exemples :

  • crise cardiaque;
  • accident vasculaire cérébral (AVC);
  • perte de la vision;
  • insuffisance rénale;
  • amputation.

6. Comment prévenir ou améliorer cette condition ?


La pierre angulaire de la prévention et du traitement du diabète consiste à adopter de saines habitudes de vie. Le diabète ne se guérit pas, mais on peut en limiter les conséquences en agissant sur certains facteurs, par exemple :

  • perdre du poids;
  • adopter une saine alimentation;
  • faire de l’activité physique régulièrement;
  • apprendre à gérer son stress;
  • cesser de fumer;
  • prendre sa médication adéquatement.

N’hésitez pas à en parler à votre pharmacien

Le diabète de grossesse

Connu également sous le nom de diabète gestationnel, le diabète de grossesse touche de 4 à 6 % des femmes enceintes et il se manifeste généralement vers la fin du 2e trimestre pour disparaître après l’accouchement.

Dans ce cas précis, la mère et le bébé sont tous deux affectés. L’enfant risque alors de naître plus gros que la moyenne et de faire du diabète plus tard. Quant à la mère, les risques d’infections, la fatigue et les risques de complications lors de l’accouchement sont plus élevés.

Il est recommandé de faire un test de dépistage entre la 24e et la 28e semaine de grossesse pour ensuite déterminer avec votre médecin ou votre pharmacien comment diminuer tout risque lié à cette affection.

Pour en savoir plus :

Le diabète et l’alimentation : comment faire les bons choix? >>

L’exercice : un mode de traitement contre le diabète >>

L’utilisation de l’insuline dans le traitement du diabète >> 


DÉCOUVREZ LES AUTRES CONSEILS DE MARTIN SUR LA SANTÉ DE L'HOMME  


En lire plus sur le sujet

Les symptômes et les complications du diabète

Les symptômes et les complications du diabète

Lire l'article +
Hypoglycémie : éviter un taux de sucre trop bas

Hypoglycémie : éviter un taux de sucre trop bas

Lire l'article +

Commenter l'article

Pourrait vous interesser

Économisez sur vos produits santé

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet