en

Le traitement de l’ostéoporose

Commentaires

Depuis que vous êtes haut comme trois pommes, vous pouvez compter sur le support de votre ossature. Peut-être vous n’êtes-vous jamais soucié de la santé de votre squelette, jusqu’à ce que votre médecin vous parle d’ostéoporose. Mais quelle est donc cette maladie sournoise  qui s’attaque à vos os à votre insu?

Le traitement de l’ostéoporose

L’ostéoporose, cette grande mystérieuse

Vous avez peut-être déjà entendu parler de l’ostéoporose, cette maladie qu’on dit « silencieuse », car elle s’installe doucement sans vous prévenir de sa présence. Chaque année, au Canada, des milliers de personnes subissent des fractures les privant temporairement ou définitivement de leur mobilité, de leur qualité de vie ou de leur autonomie. La grande responsable de leur malheur : l’ostéoporose.

L’ostéoporose résulte d’une réduction de la masse de la structure des os, ce qui les rend plus fragiles et vulnérables aux fractures.

L’os d’abord

Pour bien comprendre le traitement de l’ostéoporose, il faut d’abord savoir comment est constitué un os. L’os est constitué principalement de collagène et de minéraux comme le calcium et le phosphore. Tout au long de sa vie, l’os subit un remodelage. Des cellules forment le tissu osseux, alors que d’autres cellules grugent le vieil os et créent des cavités. C’est l’équilibre entre les deux qui détermine la structure de l’os. Durant l’enfance et l’adolescence, nous « bâtissons » notre masse osseuse. Dès la mi-trentaine, l’équilibre est plus difficile à maintenir et nous commençons déjà à la perdre graduellement. Ce processus continuera à mesure que l’on avance en âge.

Le but du traitement

Le but premier du traitement de l’ostéoporose est simple : il consiste à ralentir ou à stopper la perte osseuse de manière à ce que les os restent forts et résistants le plus longtemps possible. Cela permet de prévenir la survenue d’une fracture et les nombreuses conséquences qui s’ensuivent. Le dépistage, la prévention et le traitement de l'ostéoporose constituent des enjeux de santé publique importants, car il s’agit d’un problème affectant une grande proportion de nos aînés.

L'ostéoporose reste une maladie largement sous-diagnostiquée et sous-traitée, malgré l'existence de traitements dont l'efficacité est reconnue.

La prise de calcium et de vitamine D : la base du traitement

Pour obtenir un traitement efficace de l’ostéoporose, il faut d’abord s’assurer que les apports quotidiens en calcium et en vitamine D sont adéquats. Ostéoporose Canada recommande un apport de 1200 mg de calcium pour les 50 ans et plus et de 1000 mg/jour chez les 19 à 50 ans. Il est préférable de consommer du calcium dans son alimentation puisque le calcium alimentaire s’absorbe mieux. Si vous n’arrivez pas à atteindre votre objectif, des suppléments de calcium sont disponibles sur le marché pour vous aider à compléter vos besoins.

Pour la vitamine D, celle-ci est nécessaire à l’absorption du calcium. Ostéoporose Canada recommande entre 800 et 2000 unités de vitamine D par jour.  Des doses supérieures peuvent être nécessaires sous recommandation médicale. Votre pharmacien peut vous renseigner sur des moyens pour rencontrer vos besoins en calcium et en vitamine D, et vous conseiller un supplément si nécessaire.

Les médicaments pour traiter l’ostéoporose

Si vous souffrez d’ostéoporose, il est fort probable que votre médecin vous prescrira un traitement médicamenteux. Auparavant, il vous fera passer des tests pour évaluer l’état de vos os. Le test utilisé le plus fréquemment est l’ostéodensitométrie, un type d’examen radiologique. Cet examen permet d’estimer le risque de fracture avant le traitement, puis de suivre par la suite le succès de celui-ci.

Au Canada, plusieurs médicaments sont approuvés pour prévenir ou traiter l’ostéoporose. Ils peuvent se présenter sous différentes formes, par exemple des comprimés ou des injections.  Tandis que certains devront être pris tous les jours, d’autres requièrent une prise une fois par semaine, par mois, et même, dans certains cas, aux six mois ou à tous les ans. Il convient de discuter avec votre médecin et votre pharmacien afin d’identifier le mode de thérapie qui vous plaît davantage. Vous pourrez également discuter des bénéfices et des effets secondaires potentiels de chacun des médicaments.

Si vous devez prendre des médicaments pour traiter l’ostéoporose, voici quelques conseils :

  • Respectez toujours la posologie inscrite sur l’étiquette d’ordonnance et suivez les instructions de votre pharmacien. Pour être bien efficaces, certains médicaments doivent être pris avec certaines précautions. Par d’exemple, il se pourrait que vous deviez prendre votre médicament le matin au lever, avec un grand verre d’eau et au moins 30 minutes avant la prise de toute nourriture ou d’autres médicaments.
  • Si vous éprouvez des effets secondaires, ne vous découragez pas. Ceux-ci seront peut-être passagers ou peut-être existent-ils des moyens de les diminuer. Votre pharmacien est le professionnel de la santé le mieux placé pour répondre à vos questions sur les effets secondaires et vous conseiller sur des moyens d’y remédier.
  • Si vous avez du mal à penser à prendre vos médicaments au bon moment, demandez à votre pharmacien de vous parler de moyens pour vous aider à être plus assidu dans votre traitement.

L’adhésion au traitement : un enjeu de taille

Quand on débute un nouveau traitement, on trouve souvent plus de motivation à être rigoureux. Puis le temps passe et on oublie, ou encore, on perd de l’intérêt. Puisque les bénéfices du traitement ne sont souvent pas ressentis, il se pourrait que vous manquiez de motivation à prendre votre médicament ou à aller à vos rendez-vous pour vos injections. Ceci risque d’être encore plus vrai si vous avez des effets secondaires. Si vous n’êtes pas certain que le médicament que vous prenez peut vous être bénéfique, discutez-en avec votre pharmacien. Questionnez-le sur les pour et les contre du traitement, de manière à prendre une décision éclairée. Le traitement de l’ostéoporose devrait être un engagement que vous prenez envers vous-même, pour votre santé et celle de vos os.

Mieux vaut prévenir que guérir

Au-delà de la médication, certaines modifications de nos habitudes de vie peuvent contribuer à prévenir l’ostéoporose. Voici quelques exemples :

  • Maintenir une alimentation équilibrée et un poids santé
  • Réduire sa consommation d’alcool, de caféine et de sel
  • Éviter le tabac
  • Faire au moins 30 minutes d’exercice par jour

Contrairement à bien des maladies, l’ostéoporose est une maladie qui se prévient et se traite. De nombreuses stratégies existent pour maintenir la santé de vos os. Il n’en tient qu’à vous de vous informer pour garder vos os forts et en santé. Vous pourrez ainsi continuer de vous adonner à vos activités préférées pendant de nombreuses années!

En lire plus sur le sujet

Le calcium, en consommez-vous assez?

Le calcium, en consommez-vous assez?

Lire l'article +
Mieux comprendre l’ostéoporose

Mieux comprendre l’ostéoporose

Lire l'article +

8 conseils pour avoir des os solides

Lire l'article +

L’apport en calcium : tout savoir en 5 questions / réponses

Lire l'article +

Commenter l'article

Pourrait vous interesser

Économisez sur vos produits santé

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet