en

Les antidépresseurs : comment en gérer les effets secondaires?

Commentaires

Le médecin vous a prescrit un antidépresseur et vous êtes inquiet des effets secondaires que vous pourriez ressentir? Il est vrai que, comparativement à d’autres, ces médicaments sont davantage susceptibles d’en causer. Pourtant, plusieurs trucs permettre de bien les tolérer.

Les antidépresseurs : comment gérer les effets secondaires?

Antidépresseurs et effets indésirables

La dépression est un dur moment à passer et les médicaments peuvent être d’une grande aide pour retrouver goût à la vie. Toutefois, puisque tous les médicaments peuvent avoir des effets indésirables, les antidépresseurs ne font pas exception. Cet aspect désagréable de ce type de médicament ne devrait cependant pas empêcher leur prise s’ils s’avèrent nécessaires, car souvent les bénéfices de l’antidépresseur surpassent ses côtés négatifs.

Heureusement, il y a souvent une tolérance au médicament qui s’installe, ce qui amoindrit significativement les effets secondaires. De plus, certains trucs peuvent aider à mieux vivre avec ceux-ci. Par exemple, il est commun de débuter graduellement les antidépresseurs pour habituer progressivement l’organisme à l’effet du médicament. De cette façon, chaque étape est plus facile à traverser, les effets secondaires étant généralement liés à la dose. En d’autres mots, plus on augmente la dose de l’antidépresseur, plus le risque est élevé de les ressentir.

Effets indésirables selon la classe de médicament

Tous les antidépresseurs n’ont pas les mêmes effets indésirables. De plus, ceux-ci ne présentent pas tous la même intensité. Ainsi, certains médicaments sont davantage reconnus pour un effet secondaire particulier, bien que d’autres agents puissent également l’entraîner. Par ailleurs, les premiers antidépresseurs qui ont été mis sur le marché provoquent davantage d’effets indésirables chez les gens qui les prennent comparativement aux médicaments plus récents. Donc, ce sont généralement ces derniers qui sont prescrits en premier.

Aussi, comme la réponse au traitement antidépresseur varie vraiment d’un individu à l’autre, une combinaison de médicaments pourrait être jugée préférable par le médecin. Cela risque donc de causer davantage d’effets secondaires. Un point favorable de cette variabilité de réponses au traitement est la gamme élargie d’antidépresseurs qui existe sur le marché. Cela permet de changer de médicament s’il n’est pas suffisamment efficace ou s’il est mal toléré. Ainsi, il est fort probable que le médecin et le patient trouveront ensemble le traitement optimal pour bien traiter les symptômes de dépression et favoriser une meilleure tolérance.

Effets indésirables les plus fréquents et leur gestion

Bien que la liste d’effets indésirables possibles puisse être plutôt longue, certains surviennent plus souvent. Des trucs existent pour mieux vivre avec eux le temps que notre organisme s’y habitue.

Effets secondaires

Gestion des effets secondaires

Bouche sèche

  • Boire souvent un peu d’eau
  • Sucer de la glace
  • Prendre de la gomme ou un bonbon sans sucre
  • Éviter l’alcool et la caféine
  • Cesser de fumer
  • Utiliser un substitut de salive

Constipation

  • Faire de l’activité physique régulièrement
  • Manger plus de fibres (25 à 30 grammes par jour)
  • Prendre un supplément de fibres
  • Boire plus d’eau (6 à 8 verres par jour)
  • Ne pas retarder le moment d’aller à la selle
  • Toujours prévoir le même moment dans la journée pour aller à la selle
  • Utiliser des médicaments contre la constipation sous le conseil du pharmacien

Nausées et vomissements

  • Manger de plus petits repas plus fréquemment dans la journée
  • Éviter les aliments gras, sucrés et épicés
  • Boire plus d’eau (6 à 8 verres par jour)
  • Éviter les odeurs fortes (ex. : parfums, nourriture, tabac)
  • Éviter l’alcool
  • Au besoin, prendre quelques doses de médicament contre les nausées et vomissements sous le conseil du pharmacien

Somnolence

  • Prendre l’antidépresseur à l’heure du coucher
  • Éviter de conduire ou de faire une activité qui demande de la vigilance si l’on ressent de la somnolence
  • Éviter l’alcool ou toute autre substance pouvant en causer

Insomnie

  • Prendre le médicament le matin (le plus loin possible de l’heure du coucher)
  • Privilégier un environnement calme à l’heure du coucher
  • Ne pas faire de sieste le jour
  • Éviter les stimulants quelques heures avant l’heure du coucher (ex. : chocolat, café, thé)
  • Appliquer des techniques de relaxation
  • Faire de l’activité physique régulièrement durant le jour
  • Instaurer une routine pour l’heure du coucher et du lever
  • Utiliser la chambre seulement pour dormir ou pour les activités sexuelles

Baisse de pression

  • Se lever lentement de la position couchée à assise, puis de la position assise à debout
  • Boire plus d’eau (6 à 8 verres par jour)

Gain de poids

  • Faire de l’activité physique
  • Adopter de saines habitudes alimentaires
  • Manger des crudités avant le repas pour diminuer la taille de celui-ci
  • Éviter les aliments gras et sucrés
  • Consulter un ou une nutritionniste

Dysfonction sexuelle

  • Discuter toujours avec votre pharmacien ou votre médecin si vous éprouvez un effet indésirable de nature sexuelle
  • Ne jamais modifier le traitement sans en avoir discuté avec votre pharmacien ou votre pharmacien
  • Envisager de changer le médicament pour un autre
  • Considérer l’usage d’un médicament ou d’un produit pour aider au problème vécu, comme un médication contre la dysfonction érectile ou un lubrifiant lors des relations sexuelles (pour une femme)

En somme, le traitement de la dépression peut varier grandement d’une personne à l’autre, tout comme les effets indésirables perçus. Heureusement, il est possible de bien gérer ceux-ci pour minimiser leur impact sur la qualité de vie. Ces médicaments peuvent jouer un rôle important dans le bien-être mental des personnes qui souffrent de dépression, il ne faut donc pas que les effets secondaires prennent le dessus sur les effets bénéfiques. Le pharmacien est lui aussi indispensable dans le traitement de la dépression. Il peut notamment :

  • déterminer si l’effet ressenti est lié avec l’antidépresseur;
  • donner des trucs pour contrôler les effets indésirables;
  • discuter avec la personne et le médecin d’ajustements à la thérapie, comme une réduction du dosage, un changement pour un autre médicament ou l’ajout d’une mesure visant à corriger la situation (comme par exemple un autre médicament).

La bonne gestion des effets indésirables des antidépresseurs est possible, il ne faut donc pas se décourager lorsqu’ils surviennent. Rappelez-vous à quel point votre santé mentale et votre bonheur sont importants; cela vous aidera à suivre assidûment votre traitement et vous motivera à vous mettre en mode « recherche de solutions » avec l’aide de votre pharmacien!

En lire plus sur le sujet

La dépression, ce mal étrange

5 questions pour démystifier la dépression

Lire l'article +
La dépression : une maladie qui se soigne

La dépression : une maladie qui se soigne

Lire l'article +

Commenter l'article

Pourrait vous interesser

Économisez sur vos produits santé

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet