en

Que savez-vous sur le cancer testiculaire?

Commentaires

Saviez-vous que le cancer du testicule est la forme de cancer la plus répandue chez les adolescents et les jeunes hommes au Canada et, en même temps, un des cancers les plus faciles à guérir?  Voici quelques informations sur ce cancer moins bien connu.

Que savez-vous sur le cancer testiculaire?

Généralités

Le cancer du testicule figure dans la liste des cancers plus rares et méconnus. Et pourtant, le fait de le dépister tôt permet de le traiter rapidement et d’en limiter les conséquences. Il touche principalement les jeunes hommes âgés de 15 à 49 ans et représente 1 % des cancers chez l’homme. On estime que le cancer du testicule touche 1 homme sur 20 000. De façon générale, le cancer commence lorsque des cellules d’une partie de notre corps se mettent à croître de façon anormale. En ce qui concerne le cancer du testicule, ce sont les cellules reproductrices à l’intérieur d’un testicule qui se multiplient de façon anormale.

Les facteurs de risque

Le cancer du testicule peut affecter tous les hommes, mais certains facteurs rendent certains hommes plus à risque. Les facteurs de risque associés au cancer du testicule comprennent :

  • l’âge (plus fréquent chez les hommes âgés de 15 à 49 ans);
  • une absence ou un retard de descente des testicules;
  • des antécédents familiaux de cancer du testicule;
  • un développement anormal du testicule;
  • le tabagisme.

Les signes et symptômes

Il est important pour les hommes d’être à l’affût de certains signes et symptômes qui pourraient laisser croire à un cancer du testicule. Parmi les plus fréquents, notons :

  • la présence d’une masse indolore sur un testicule;
  • la présence d’enflure ou d’une modification au toucher d’un testicule;
  • la présence de douleur ou d’inconfort à un testicule ou au scrotum;
  • la présence d’une sensation de lourdeur ou d’une douleur dans le bas du ventre ou dans le scrotum;
  • la présence d’une fatigue inexplicable ou d’une sensation générale d’inconfort.

D’autres problèmes de santé peuvent présenter les mêmes signes et symptômes. Si vous souffrez d’un ou de plusieurs d’entre eux, vous devez consulter un médecin rapidement. Si votre médecin soupçonne un cancer du testicule, il fera plusieurs analyses pour confirmer le diagnostic, déterminer le stade du cancer et établir un plan de traitement.

La prévention

Il est recommandé aux hommes de procéder à un autoexamen des testicules à chaque mois tout au long de leur vie, car plus un cancer du testicule est découvert rapidement, meilleures sont les chances de guérison. Il est préférable de faire l’autoexamen après un bain ou une douche puisque la peau du scrotum sera plus détendue et l’examen plus facile à effectuer. Il faut examiner chaque testicule avec les deux mains en faisant rouler doucement le testicule entre le pouce et les doigts. Soyez à l’affût pour la présence d’une bosse, d’une masse ou de tout changement. 

Les traitements

Le cancer du testicule est un des cancers qui se guérit le plus facilement. Le traitement et le taux de guérison dépendront du stade auquel le cancer est rendu, d’où l’importance d’une détection rapide. Les options de traitement sont variées. La chirurgie s’avère la majorité du temps la première étape du traitement, et elle a pour but d’enlever le testicule atteint. Certains patients auront besoin de traitements supplémentaires. La radiothérapie peut être utilisée pour traiter certains types de cancer du testicule après la chirurgie. Il s’agit d’un appareil qui dirige un rayonnement sur la tumeur ou sur l’endroit où la tumeur a été retirée dans le but d’endommager les cellules cancéreuses. On peut également avoir recours à la chimiothérapie à l’occasion pour le traitement de certains cancers du testicule. Des médicaments sont alors donnés pour détruire les cellules cancéreuses et pour empêcher leur développement et leur propagation dans le corps. 

Pour de plus amples informations sur le cancer du testicule, n’hésitez pas à demander l’aide de votre pharmacien ou de votre médecin, car, votre santé, c’est tout ce qui compte.

En lire plus sur le sujet

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate : les 2 tests de dépistage

Lire l'article +
Le cancer colorectal

Le cancer colorectal

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet