en

Se protéger contre les rayons du soleil

Commentaires

L’été, il est très plaisant de profiter des belles journées ensoleillées. Ces heures de plaisir comportent tout de même un danger : les rayons du soleil. Connaissez-vous les principes de base de la protection solaire nécessaires pour éviter les effets néfastes du soleil?

Se protéger contre les rayons du soleil

Les effets néfastes du soleil

Le soleil est un astre admiré par les humains depuis des milliers et des milliers d’années, et on lui attribue d’innombrables vertus. Sur le plan médical, il permet au corps humain de fabriquer la vitamine D nécessaire au maintien de la santé osseuse. Tandis qu’une exposition prudente quotidienne au soleil peut s’avérer bénéfique, s’exposer trop souvent et sur une longue période de temps peut comporter plusieurs risques. Un excès de soleil peut avoir des effets immédiats (coup de soleil ou coup de chaleur, par exemple), mais aussi pernicieux, comme être à l’origine d’un cancer de la peau. Il s’agit du type de cancer le plus courant au Canada, avec plus de 80 000 diagnostics chaque année. Plus rarement, une surexposition au soleil peut occasionner des problèmes aux yeux, de mauvaises réactions de la peau liées à la prise de certains médicaments, un vieillissement prématuré de la peau ou encore, provoquer l’immunosuppression, une faiblesse de l’organisme à combattre certains virus. En outre, certaines personnes peuvent présenter une hypersensibilité (allergie) au soleil.

Des trucs pour vous aider à vous protéger du soleil

L’important, lorsque vous vous exposez au soleil, c’est de faire preuve de bon sens, en apprenant à l’aborder avec prudence… et en utilisant quelques trucs! Voici les plus importants :

  • Choisissez vos heures d’exposition : c’est avant 11 h et après 16 h que le soleil est le moins fort.
  • Recherchez l’ombre, en profitant d’un endroit couvert ou en utilisant un parasol.
  • Portez un chapeau à large bord.
  • Portez des lunettes de soleil munies d’une protection contre les UVA et les UVB (recherchez l’indication UV 100 %).
  • Appliquez une crème solaire dont l’indice de protection est de 30 ou supérieur. N'oubliez pas vos lèvres.
  • Protégez votre bébé de moins d’un an par un écran physique (un vêtement pâle, un parasol, etc.).

Comment choisir sa crème solaire?

Il existe plusieurs bons produits sur le marché. Un écran solaire qui agit contre les rayons UVA et UVB est essentiel pour avoir une bonne protection, car ces deux types de rayons solaires sont tout aussi dangereux l’un que l’autre. Plusieurs ingrédients qui composent les crèmes solaires sont efficaces contre les rayons UVA ou UVB ou les deux. De plus, certains composés sont à éviter étant donné leur potentiel allergisant. Voici un tableau qui vous aidera à faire le bon choix d’écran solaire selon les ingrédients qu’il contient.

Tableau 1 : Ingrédients à privilégier dans les écrans solaires

Ingrédients à privilégier

Avobenzone (Parsol 1789)

Octinoxate

Homosolate, octisalate

Octocrylène

Mexoryl SX et XL

Tinosorb S et M

Dioxyde de titane

Oxyde de zinc

Un autre point important à prendre à considération dans le choix de sa crème solaire est le FPS, c’est-à-dire le facteur de protection solaire. Le FPS indique seulement la protection contre les UVB, il ne s’applique pas aux UVA. Plus le FPS est grand, mieux l’écran solaire protège contre les UVB. On recommande un FPS minimal de 30. Cela signifie que la crème solaire bloque 97 % des rayons UVB qui atteignent la peau. Le tableau suivant montre l’efficacité des différents FPS.

Tableau 2 : Pourcentage des rayons UVB bloqués selon le FPS

FPS

Pourcentage des rayons UVB bloqués

4

75 %

8

87,5 %

15

93 %

30

97 %

40

97,5 %

50

98 %

60

98,3 %

100

99 %

Choisir un écran solaire ayant un FPS 30 ou plus est particulièrement important si vous avez une peau claire, si vous prenez un médicament photosensibilisant ou encore, si vous avez une sensibilité particulière au soleil causée par une maladie (ex : le lupus). Les jeunes enfants peuvent également bénéficier d’un écran solaire avec un FPS supérieur à 30. Ce conseil s’adresse également à toutes les personnes qui travaillent à l’extérieur. Pour celles qui ont déjà eu un cancer cutané, une crème solaire d’au moins FPS 60 serait à privilégier pour assurer une protection adéquate au cas où celle-ci serait diminuée par une moins bonne application. Finalement, une forme en aérosol est à privilégier pour les peaux à tendance acnéique.

Bien utiliser sa crème solaire

Le meilleur des écrans solaires ne sera d’aucune utilité si vous oubliez de le porter. De plus, la protection pourrait être grandement diminuée si vous ne l’utilisez pas de la bonne façon.

  • Appliquez l’écran solaire en quantité suffisante. La règle des deux cuillères à table est utile pour un adulte : c’est la quantité minimale recommandée pour tout le corps, jambes, bras et visage inclus. Si vous n’étendez que la moitié de la quantité recommandée, vous diminuerez d’autant votre protection.
  • Pour les lèvres, procurez-vous un baume à lèvres offrant un FPS d’au moins 30.
  • Appliquez  la crème solaire 15 à 20 minutes avant d’aller dehors.
  • Appliquez la crème solaire environ toutes les deux heures ou après la baignade ou un effort intense (peu importe le FPS). Toujours étendre la crème sur une peau sèche.
  • Portez l’écran solaire en toute occasion (il faut se méfier des légers nuages qui bloquent très peu les rayons UV du soleil).
  • Vérifiez la date d’expiration du produit à utiliser et le remplacer s’il est entamé depuis plus d’un an.
  • Chez les bébés de moins de 6 mois, appliquez de la crème solaire sur les régions du corps qui ne sont pas couvertes par un vêtement (visage, cou, oreilles, mains).

Lorsqu’on s’expose aux rayons solaires, il faut s’enduire de crème solaire en tout temps. Avoir un bronzage n’est en aucun cas une exception, car il offre une protection solaire correspondant au maximum à un FPS de 4. Même si la peau rougit moins, les rayons du soleil la pénètrent tout de même. D’autre part, les autobronzants ne sont pas du tout efficaces pour protéger du soleil.

De plus, il est faux de croire que le fait d’être dans l’eau nous met à l’abri des rayons du soleil. L’eau réfléchit jusqu’à 50 % des rayons du soleil et ne vous épargnera pas un bon coup de soleil si vous y demeurez quelques heures. Il existe sur le marché des écrans solaires qui restent en place même durant la baignade. L’indication « résistance à l’eau » signifie que la protection est maintenue pendant 40 minutes dans l’eau tandis que l’indication « hydrofuge » permet 80 minutes de protection sous l’eau. Par ailleurs, il faut savoir qu’un vêtement mouillé par l’eau ou la sueur perd sa protection contre le soleil. <

L’été est si court, profitez-en bien, tout en étant prudent face aux rayons solaire ! Si vous avez besoin de conseils pour le choix de votre crème solaire, n’hésitez surtout pas à consulter votre pharmacien.

En lire plus sur le sujet

8 conseils utiles pour éviter les coups de chaleur

Lire l'article +
Le coup de chaleur

2 problèmes de santé liés à la chaleur et leur traitement

Lire l'article +
Les médicaments sous le soleil

Les médicaments sous le soleil

Lire l'article +

Le soleil : allié ou ennemi?

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet