en

Votre enfant a la diarrhée? Pas de panique…

Commentaires

Vous serez peut-être d’accord pour affirmer que la diarrhée est une situation courante mais redoutée par bien des parents. Bien qu’elle soit plus souvent à l’origine de malaises que de sérieuses conséquences pour la santé, il n’en demeure pas moins qu’on souhaite la voir s’enfuir au plus vite!

Votre enfant a la diarrhée? Pas de panique…

Pourquoi la diarrhée?

La diarrhée…  Le mot, à lui seul, réussit à nous mettre mal à l’aise. Pas étonnant que la personne qui en est affligée passe peut-être un mauvais quart d’heure, mais rassurez-vous! La plupart du temps, la diarrhée est une affection bénigne, et des mesures simples appliquées judicieusement peuvent faire en sorte que les jours de diarrhée soient bien vite choses du passé!

La diarrhée se définit comme étant une augmentation dans la fréquence des selles ou la présence de selles plus liquides ou moins formées. Les dérangements intestinaux sont relativement fréquents chez les enfants. En général, la diarrhée est légère et de courte durée. Les causes de la diarrhée chez l’enfant sont multiples et peuvent comprendre par exemple :

  • une infection par un virus, comme celui de la gastro-entérite (cause la plus fréquente);
  • une intolérance alimentaire (par exemple : au lactose, aux protéines bovines, au gluten, etc.);
  • l’introduction d’un nouvel aliment;
  • l’ingestion en trop grande quantité d’un aliment ou d’une boisson (par exemple: des jus ou des boissons sucrées);
  • les effets secondaires d’un médicament, comme un antibiotique;
  • une maladie (de l’intestin notamment).

 Prévenir la diarrhée

Il existe différentes façons de prévenir la diarrhée chez votre enfant. Notons, par exemple :

  • Se nettoyer les mains souvent, surtout avant de manger, au retour de la garderie ou de l’école.
  • Éviter les contacts avec des personnes infectées par un virus, comme celui de la gastro-entérite.
  • Éviter les excès alimentaires; par exemple, limiter la quantité de jus consommée dans une journée.
  • Manipuler les aliments de façon sécuritaire lors de la préparation des repas.
  • Éviter de boire l’eau si on n’est pas sûr qu’elle soit potable.
  • Prendre les antibiotiques avec de la nourriture.

 Éviter la déshydratation

Nous avons déjà mentionné que la diarrhée, en soi, ne constitue généralement pas un problème de santé grave. La complication la plus fréquente et la plus inquiétante de la diarrhée est la déshydratation. La déshydratation peut présenter différents signes et symptômes, y compris :

  • une diminution des urines (moins de 4 couches mouillées en 24 heures ou pas d’urine pendant plus de 8 heures chez l’enfant propre);
  • des pleurs sans larmes;
  • une sécheresse de la peau, de la bouche et de la langue;
  • une altération de l’état général (enfant amorphe ou somnolent);
  • une fontanelle creusée (la fontanelle est l’espace mou sur la tête des bébés);
  • des yeux cernés ou enfoncés;
  • une perte d’élasticité de la peau.

Il importe de mettre de l’avant des mesures pour prévenir la déshydratation chez votre enfant.  

Pour ce faire :

  • Assurez-vous que votre enfant boit normalement.
  • Faites prendre à votre bébé ou à votre enfant une solution de réhydratation. Certaines sont disponibles commercialement, mais vous pourriez en préparer une « maison ». De telles solutions contiennent exactement la bonne proportion de sels et de sucre pour assurer le maintien de l’hydratation en cas de diarrhée. Si vous envisagez de faire prendre une solution de réhydratation à votre enfant, demandez conseil à votre pharmacien, qui vous recommandera celle qui convient à la situation.
  • Si vous allaitez votre bébé, continuez à le faire. Offrez-lui souvent le sein s’il semble boire moins de lait. Vous pouvez lui donner une solution de réhydratation entre les boires.
  • Si votre bébé est nourri avec des préparations commerciales, vous pouvez lui offrir son lait habituel en alternance avec les solutions de réhydratation. Il n’est plus recommandé de retirer le lait chez les enfants dans les cas de diarrhée aiguë, à moins d’avis contraire du médecin.
  • Soyez à l’affût des signes de déshydratation (voir plus haut) et, s’ils se manifestent, consultez un médecin ou les urgences rapidement. Dans le doute, consultez.

La déshydratation est une conséquence grave qui nécessite parfois l’hospitalisation.  Les bébés et les jeunes enfants se déshydratent plus rapidement que les adultes. Ne prenez donc pas de risque.

Qu’en est-il de l’alimentation?

Si votre enfant a la diarrhée, il est normal que son appétit soit diminué. Ne vous inquiétez pas s’il mange moins qu’à l’habitude. L’important demeure qu’il boive suffisamment ou qu’il prenne une solution de réhydratation. Certains aliments sont à privilégier en cas de diarrhée. Par exemple :

  • bananes ou compote de pomme;
  • bouillon ou soupe sans gras;
  • craquelins ou tranche de pain;
  • riz blanc;
  • pommes de terre bouillies ou carottes cuites;
  • jello.

Vous pouvez reprendre son alimentation habituelle dès que les symptômes semblent être maîtrisés, mais en prenant soin de contrôler les quantités et d’éviter les excès. La fréquence des selles devrait diminuer dans les premières 24 à 48 heures, mais il est parfois normal qu’un délai allant jusqu’à 7 à 10 jours soit nécessaire afin que les selles reprennent leur forme normale.

Le traitement de la diarrhée chez l’enfant

Lorsque la diarrhée survient chez un bébé ou un jeune enfant, il est préférable de s’abstenir de donner tout médicament en vente libre, à moins que cela soit conseillé par un professionnel de la santé tel que le médecin ou le pharmacien.  Il se pourrait que ces professionnels de la santé vous recommandent l’usage d’un produit, mais ce ne sont pas tous les médicaments qui conviennent aux enfants.

Dans l’éventualité où l’usage d’un médicament est envisagé, il conviendra sans doute de déterminer le dosage en fonction du poids ou de l’âge de votre enfant. Suivez les instructions de votre professionnel de la santé à la lettre en ce qui concerne la médication.

Quand consulter un médecin?

Il y a lieu de consulter un médecin dans les situations suivantes :

  • si la diarrhée persiste depuis plus de 48 heures;
  • si elle s’accompagne d’une forte fièvre (38,5 °C ou plus);
  • si on note du sang dans les selles ou si ces dernières sont noires;
  • s’il y a des signes de déshydratation;
  • s’il y a d’autres symptômes, comme les vomissements ou la somnolence;
  • si l’état général de votre enfant semble fortement altéré.

Si votre enfant souffre de diarrhée, surtout ne paniquez pas, car rien ne sert de s’alarmer! Demain est un autre jour. En attendant, comptez sur la disponibilité et l’expertise de votre pharmacien au regard des petits maux des tout-petits. La diarrhée peut être désagréable, c’est bien vrai. Mais quand on sait qu’on peut compter sur un professionnel de la santé bien outillé pour y faire face, il y a moins matière à s’inquiéter!

En lire plus sur le sujet

7 questions pour en finir avec les poux de tête

Lire l'article +

4 précautions à prendre en cas d’allergie alimentaire chez l’enfant

Lire l'article +

4 conseils pour soigner la varicelle

Lire l'article +
Pour en finir avec les poux de tête

Pour en finir avec les poux de tête

Lire l'article +
La fièvre et la douleur chez l’enfant

La fièvre et la douleur chez l’enfant

Lire l'article +
Les verrues

Les verrues

Lire l'article +
Les nausées et les vomissements chez les enfants

Les nausées et les vomissements chez les enfants

Lire l'article +

Les allergies graves et l’anaphylaxie

Lire l'article +
Le chapeau ou dermatite séborrhéique du nourrisson

Le chapeau ou dermatite séborrhéique du nourrisson

Lire l'article +
La perlèche

La perlèche

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet