en

Santé & bien-être

4 questions pour comprendre l’hypertrophie bénigne de la prostate

Commentaires

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est un problème de santé assez répandu chez les hommes de plus de 60 ans. Bien que les symptômes puissent être plutôt dérangeants, des traitements efficaces existent pour les atténuer. Vous êtes au bon endroit si vous voulez en savoir plus sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’une HBP ?

L'hypertrophie bénigne de la prostate (ou hyperplasie bénigne de la prostate) est une maladie caractérisée par une augmentation du volume de la prostate, cette petite glande située sous la vessie et entourant l'urètre (le canal qui conduit l'urine de la vessie à l'orifice du pénis). Elle est liée au vieillissement et affecte généralement les hommes âgés de plus de 50 ans (50% des hommes de 60 ans et 90% des hommes de plus de 85 ans).

On n’en connaît pas les causes exactes, mais il semble que cette maladie soit due aux changements dans la production des hormones qui surviennent avec le vieillissement.

Il importe en outre de mentionner qu’elle n’est en aucun cas la manifestation d’un cancer de la prostate. Il s’agit en effet de deux affections complètement distinctes, mais qui peuvent parfois occasionner des symptômes semblables.

Quels sont les symptômes d’une HBP ?

L’hypertrophie bénigne de la prostate ne met pas la vie d’un homme en danger, mais les symptômes qui y sont régulièrement associés peuvent être plutôt dérangeants. Ils sont causés par l’augmentation du volume de la prostate; étant plus volumineuse, elle comprime l'urètre et bloque ainsi le passage de l'urine provenant de la vessie, ce qui peut provoquer les symptômes suivants :

  • sensation de ne pas avoir vidé complètement la vessie après avoir uriné;
  • besoin d’uriner plus fréquemment;
  • faible quantité d’urine à chaque fois;
  • besoin d’uriner pendant la nuit;
  • incapacité à retarder la miction (action d’uriner);
  • difficulté à amorcer le jet (effort nécessaire);
  • jet intermittent;
  • faible jet;
  • pertes urinaires involontaires.

Quels sont les complications possibles d’une HBP?

Souffrir d’une HBP et ne pas traiter cette affection peut conduire à plusieurs complications, notamment :

  • infections récurrentes des voies urinaires du fait que la vessie ne se vide pas correctement;
  • rétention urinaire (impossibilité complète d’uriner) du fait de la compression de la prostate sur l’urètre, ce qui nécessite une visite urgente chez le médecin;
  • pierres dans la vessie;
  • difficulté pour les reins de fonctionner;
  • sang dans l’urine.

Il est important de savoir que le fait souffrir d’une HBP n’augmente pas les risques de développer un cancer de la prostate dans le futur.

Quels sont les traitements pour une HBP ?

Il se peut que votre médecin juge qu’il n’est pas nécessaire d’instaurer un traitement. Il voudra par contre sans doute suivre de près l’évolution de vos symptômes.

Le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate vise à soulager les symptômes et non à ralentir l’évolution de la maladie. Il existe actuellement deux types de médicaments pour la traiter; ils peuvent être utilisés seuls ou en combinaison lorsque les symptômes sont plus importants.

  • La première famille de médicaments comprend l’alfuzosine, la tamsulosine, la térazosine, la doxazosine et la prazosine. Ces agents agissent en entraînant un relâchement du tissu de la prostate. De cette façon, la compression sur l’urètre est diminuée et les symptômes liés à la maladie le sont également. Leur début d'action est plutôt rapide, c’est-à-dire entre une à deux semaines selon le médicament. Toutefois, cette famille de médicaments ne réduit pas le volume de la prostate. Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés consistent en une diminution de la tension artérielle (pression), des étourdissements, des maux de tête ainsi que la fatigue.
  • La deuxième classe de médicaments en comprend seulement deux : le finastéride et le dutastéride. Ceux-ci sont efficaces pour réduire la taille de la prostate. Par contre, cela peut prendre jusqu’à six mois avant de percevoir une amélioration des symptômes. L’effet indésirable principal de ces médicaments est une dysfonction sexuelle (ex. : diminution de la libido, problèmes d’éjaculation et impuissance).

Pour tirer profit des effets bénéfiques de ces médicaments, il est important que vous les preniez tous les jours, tel que prescrit. Votre pharmacien peut vous renseigner sur les médicaments utilisés pour le traitement des symptômes liés à une HBP.

Bon à savoir!

Certains médicaments en vente libre sont déconseillés chez les hommes atteints d’une HBP.

Portez une attention particulière aux produits portant le code médicament B sur leur étiquette, car ils peuvent aggraver les symptômes de l'hypertrophie bénigne de la prostate. On retrouve parmi eux les médicaments contre le rhume et les allergies. En cas de doute, consultez votre pharmacien pour vous assurer que le médicament en vente libre que vous désirez vous procurer est compatible avec votre état de santé et vos prescriptions.

DÉCOUVREZ LES AUTRES CONSEILS DE MARTIN SUR LA SANTÉ DE L'HOMME  

En lire plus sur le sujet

Obésité abdominale : 4 stratégies gagnantes!

Lire l'article +
La dysfonction érectile: en parler peut changer votre vie!

5 causes potentielles de la dysfonction érectile

Lire l'article +

5 mythes sur la perte de cheveux

Lire l'article +
Lutter contre la calvitie : un combat quotidien

3 ennemis à combattre pour ralentir la calvitie

Lire l'article +
Le ronflement

6 conseils pour en finir avec le ronflement

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet