5 mythes sur la perte de cheveux chronique

Votre crinière se dégarnit petit à petit? Vous n'êtes pas seul! Un homme sur deux connaîtra, à 50 ans, un problème de chute de cheveux. Malgré tout, encore aujourd'hui, bien des idées préconçues circulent à ce sujet. En voici cinq que nous avons démythifiées pour vous.

5 mythes sur la perte de cheveux

Mythe n° 1 : Les causes de la chute de cheveux sont multiples.

Faux. Dans près de 95 % des cas, la perte de cheveux chez l'homme est attribuable à la calvitie commune, dont le nom scientifique est l'alopécie androgénogénétique. Cette forme de calvitie se caractérise par une perte progressive des cheveux. Des recherches ont démontré que la dihydrotestostérone, une hormone dérivée de la testostérone, joue un rôle important dans l'apparition de ce trouble. Celle-ci a pour effet de raccourcir le cycle de croissance des cheveux, ce qui entraîne une miniaturisation graduelle des follicules pileux et, finalement, la perte des cheveux.

En échangeant vos soins habituels et trop agressifs contre des soins capillaires doux et ciblés, recommandés par les dermatologues, tels le Shampooing Fortifiant Anaphase + et la lotion Fortifiante Neoptide Homme de Ducray, vous pourrez ainsi ralentir votre chute de cheveux chronique.

Ducray

Mythe n° 2 : La perte de cheveux est une condition génétique transmise par le père.

Faux. S'il est vrai que la prédisposition à la calvitie commune est héréditaire, on peut toutefois hériter de cette condition tant du côté paternel que maternel. Les experts croient même que plusieurs gènes seraient en fait impliqués dans l'apparition de ce trouble chez l'homme. Cela dit, il importe de savoir que la transmission de cette prédisposition est à caractère dominant. Donc, plus vous avez des proches qui ont perdu leurs cheveux (que ce soit partiellement ou complètement), plus il est probable que, tôt ou tard, vous en perdiez aussi.

Mythe n° 3 : Ce trouble touche uniquement les hommes âgés.

Faux. Bien que la perte de cheveux imputable à la calvitie commune puisse survenir à tout âge après la puberté, elle commence le plus souvent vers le milieu de la vingtaine. Cela dit, comme la chute des cheveux est progressive, elle met plusieurs années à atteindre les stades plus avancés. Sachez toutefois que, plus la chute démarre tôt, plus le pronostic risque d'être sévère.

Mythe n° 4 : Les cheveux tombent de manière aléatoire.

Faux. Pas du tout! Dans l'alopécie androgénogénétique masculine, la chute de cheveux suit un schéma bien défini. Elle débute au niveau du front et des tempes et progresse peu à peu vers l'arrière, formant à la longue un m caractéristique dans la chevelure. Elle se conjugue ensuite avec un éclaircissement du sommet du crâne. Elle s'étend ainsi progressivement jusqu'à ne laisser, au final, qu'une couronne de cheveux en forme de u autour de la tête (soit au niveau des côtés et de la nuque).

Mythe n° 5 : Les traitements contre la perte de cheveux ne fonctionnent pas.

Faux. Certains traitements sont réellement efficaces. C'est le cas notamment des traitements médicamenteux proposés en pharmacie ou encore de la greffe de cheveux, car ces approches médicales ont fait l'objet d'études scientifiques et cliniques rigoureuses. Par exemple, l'efficacité des produits pharmaceutiques (soit la solution topique sans ordonnance qu'on applique directement sur le cuir chevelu, telle la Lotion Fortifiante Neoptide HOMME de chez Ducray, soit les comprimés par voie orale offerts sur prescription, tels les complémentaires alimentaires Anacaps Concentré de la même marque) a été démontrée scientifiquement. Ces traitements peuvent aider à freiner la perte des cheveux et même stimuler la repousse. La Lotion Neoptide Homme contient des actifs efficaces et innovants telle que l’association de Peptidoxyl-4 et de Monolaurine, innovation brevetée issue de 15 ans de recherches. Ce traitement recommandé par les dermatologues, freine la perte de densité capillaire, prolonge la phase de croissance et limite la miniaturisation du cheveu. Sa texture légère, non grasse, est facile à appliquer : 9 pulvérisations par jour, tous les jours, pendant 3 mois minimum. Il peut être utilisé dès les premiers stades de la chute de cheveux.

Ducray

À ce traitement, vous pouvez ajouter la prise des compléments alimentaires Anacaps Concentré pour nourrir et stimuler la croissance du cheveu. Une étude clinique a démontré qu’Anacaps concentré permettait de réduire la chute de cheveux de 78% en 4 mois. L’utilisation du shampooing fortifiant Anaphase + est recommandée en accompagnement de tous les traitements anti-chute car il permet d’améliorer l’abortion de ces traitements. Il apporte également du volume et fortifie les cheveux dévitalisés.

Dans le doute, parlez-en à un professionnel de la santé tel que votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

5 mythes sur la perte de cheveux chronique

Votre crinière se dégarnit petit à petit? Vous n'êtes pas seul! Un homme sur deux connaîtra, à 50 ans, un problème de chute de cheveux. Malgré tout, encore aujourd'hui, bien des idées préconçues circulent à ce sujet. En voici cinq que nous avons démythifiées pour vous.
De :
À :

Chargement en cours...