L’alimentation de la femme enceinte

L’affirmation selon laquelle une femme enceinte doit manger pour deux n’est pas tout à fait correcte et peut porter à confusion. Pendant la grossesse, une femme ne doit pas manger deux fois plus, mais bien deux fois mieux! Découvrez comment vous assurer un apport alimentaire optimal pour vous et votre bébé durant cette période cruciale.

Je mange, donc je suis

Pendant la grossesse, le corps de la mère sert d’abri au futur bébé. En outre, c’est à travers lui que le bébé reçoit l’oxygène et les nutriments nécessaires à sa survie et à son développement. Une alimentation variée et équilibrée revêt donc une grande importance, tant pour la mère que pour l’enfant à naître. En plus d’être essentielle à la croissance du fœtus, elle contribue au bon déroulement de la grossesse, à la prévention de toutes sortes de petits maux (tels que les nausées matinales) et à une récupération rapide après l’accouchement.

La diète recommandée pour une femme enceinte ressemble beaucoup à celle qui l’est pour n’importe quelle femme adulte. La future maman doit s’assurer de combler tous ses besoins en vitamines et minéraux, quels qu’ils soient. Cependant, avant et pendant la grossesse, il convient d’accorder une attention particulière à certains nutriments tels que le calcium, la vitamine D, le fer et l’acide folique. En effet, ils sont indispensables pour assurer le développement optimal du bébé. En outre, les femmes enceintes ont davantage besoin de ces nutriments. Pour répondre entièrement à ces besoins accrus, une alimentation variée et équilibrée s’avère nécessaire, mais parfois insuffisante. Voilà pourquoi, bien souvent, la prise quotidienne d’un supplément de vitamines et minéraux doit être envisagée.

Le calcium et la vitamine D

Le calcium et la vitamine D sont des nutriments qui travaillent de concert pour préserver votre santé et celle de votre bébé. Essentiels à plusieurs fonctions du corps, ils le sont particulièrement pour assurer le développement du squelette et de la dentition de votre bébé. À tout moment de la vie, il convient de s’assurer d’un apport quotidien suffisant en calcium et en vitamine D, mais cela est d’autant plus vrai durant la grossesse. Les produits laitiers sont des exemples d’aliments riches en calcium et en vitamine D. Il est donc important que vous en consommiez suffisamment durant votre grossesse. La quantité journalière recommandée pour le calcium est de 1000 mg. Pour la vitamine D, on recommande 600 UI par jour. Votre pharmacien peut vous renseigner sur des moyens de combler vos besoins en ces deux nutriments, comme la prise de suppléments.

 

Le fer

Le fer est un autre nutriment indispensable, car il est une composante essentielle des protéines que l’on retrouve notamment dans certaines enzymes et dans l'hémoglobine contenue dans les globules rouges. L’hémoglobine est responsable du transport de l’oxygène. Les femmes ont besoin de plus de fer pendant la grossesse à cause de l'augmentation de leur masse de globules rouges. Le fer est aussi nécessaire à la croissance du fœtus et du placenta. Au cours du troisième trimestre de la grossesse, le fœtus emmagasine les réserves de fer dont il aura besoin pendant les six premiers mois de sa vie. Le fer se trouve dans différents aliments dont la viande rouge, la volaille, les légumineuses et certains légumes verts. Discutez de vos besoins quotidiens en fer avec votre professionnel de la santé et des moyens de les combler. Généralement, on estime que les femmes enceintes devraient prendre un supplément contenant de 16 à 27 mg de fer chaque jour.

L’acide folique

L’acide folique est la vitamine la plus importante durant la grossesse. Elle est essentielle au développement normal de la colonne vertébrale, du cerveau et du crâne de votre bébé, particulièrement durant les quatre premières semaines de la grossesse. Il est recommandé que toutes les femmes désireuses de procréer ou déjà enceintes prennent quotidiennement un supplément d’acide folique afin de prévenir certaines maladies, dont les anomalies du tube neural. Ainsi, les autorités recommandent la prise de 0,4 à 1 mg d’acide folique par jour. Certaines femmes considérées comme davantage à risque de développer de tels problèmes peuvent devoir prendre un dosage plus élevé, soit jusqu’à 5 mg par jour. Ce pourrait être votre cas, par exemple si vous vivez avec le diabète, prenez des médicaments contre l’épilepsie ou êtes obèse. Votre pharmacien ou votre professionnel de la santé responsable du suivi de votre grossesse peut vous informer sur la quantité d’acide folique que vous devriez prendre avant et pendant la grossesse.

Les suppléments de vitamines et minéraux

Bien qu’elles se soucient de maintenir une alimentation saine et équilibrée, plusieurs femmes doivent tout de même envisager la prise d’un supplément durant la grossesse. Une carence en vitamines et en minéraux peut entraîner des problèmes de santé, mais un surplus peut avoir le même effet. Il faut ainsi prendre une dose appropriée de vitamines et de minéraux. Respectez toujours la dose journalière recommandée. Cependant, rappelez-vous que tous les suppléments vendus sur le marché ne sont pas appropriés pour la grossesse; il faut choisir une formulation destinée aux femmes enceintes. Ceci doit être mentionné clairement sur l’emballage. De telles préparations contiennent, entre autres, les bonnes quantités de calcium, de vitamine D, de fer et d’acide folique. Demandez conseil à votre pharmacien ou au professionnel de la santé responsable du suivi de votre grossesse pour le choix du supplément qui vous convient le mieux.


Conseils additionnels

Si vous êtes enceinte et souhaitez offrir la meilleure alimentation qui soit à votre bébé, suivez ces quelques conseils :

  • Suivez les conseils du Guide alimentaire canadien.
  • Mangez beaucoup de fruits et de légumes tous les jours.
  • Si vous avez des rages alimentaires, prévoyez le coup en garnissant votre réfrigérateur et votre garde-manger d’aliments sains que vous aimez particulièrement.
  • Évitez les boissons et les aliments non nutritifs, riches en calories et pauvres en nutriments, tels que les boissons gazeuses, le chocolat, les croustilles et la malbouffe.
  • Ne vous mettez pas à la diète alors que vous êtes enceinte. Il est normal et souhaitable de prendre du poids pendant celle-ci. Rassurez-vous, vous perdrez les kilos que vous aurez pris après la naissance du bébé. Vous pouvez prévenir une perte de poids excessive en mangeant à votre faim, mais en faisant des choix alimentaires judicieux et en adoptant un mode de vie sain.

Lorsque votre enfant sera né, vous aurez à cœur de lui offrir tout ce qu’il y a de mieux pour qu’il grandisse heureux et en santé. Commencez déjà à y veiller alors que vous le portez, en lui offrant une alimentation de qualité et toutes les conditions nécessaires pour en faire une véritable petite merveille de la nature!

Trouver une pharmacie près de chez vous