en

Santé & bien-être

Hypothyroïdie : quand le corps fonctionne au ralenti

Commentaires

Avez-vous subi un gain de poids inexpliqué ces temps-ci? Êtes-vous constamment fatigué, avec l’impression de fonctionner au ralenti? Si tel est le cas, il est possible que vous souffriez d’hypothyroïdie. Apprenez-en plus sur cette maladie pour en avoir le cœur net!

Hypothyroïdie : quand le corps fonctionne au ralenti

Qu’est-ce que la glande thyroïde?

La glande thyroïde est une minuscule glande en forme de papillon située à la base du cou. Elle produit et sécrète les hormones thyroïdiennes, qui agissent comme des messagers en influençant plusieurs fonctions du corps. Par exemple, elles régularisent la digestion, la fréquence cardiaque, la température corporelle, la sudation, le système nerveux, l'appareil reproducteur et le poids corporel.

En fait, les hormones thyroïdiennes déterminent notre métabolisme de base. Autrement dit, elles influencent le niveau d’activité des cellules de notre corps. S’il y a trop d’hormones thyroïdiennes, notre corps fonctionne en accéléré. C’est ce qu’on appelle l’hyperthyroïdie. Dans le cas de l’hypothyroïdie, le corps manque d’hormones thyroïdiennes et fonctionne alors au ralenti, ce qui cause plusieurs symptômes incommodants.

L’hypothyroïdie 

La principale cause d’hypothyroïdie à travers le monde est le manque d’iode dans l’alimentation, qui est un élément nécessaire au fonctionnement de cette glande. Par contre, cette cause est rare dans les pays développés comme le Canada. L’hypothyroïdie est souvent due à une maladie auto-immune. Ceci veut dire que le corps s’attaque à sa propre glande thyroïde pour une raison encore inconnue. D’autres causes possibles d’hypothyroïdie sont la radiothérapie, certains médicaments et la grossesse, entre autres.

N’importe qui peut souffrir d’hypothyroïdie, bien que les femmes et les personnes plus âgées soient les plus fréquemment touchées. Environ 1 % des Canadiens souffrent de cette maladie. Le manque d’hormones thyroïdiennes peut entrainer les symptômes suivants :

  • fatigue persistante;
  • gain de poids;
  • enflure du cou et/ou du visage;
  • sécheresse de la peau;
  • constipation;
  • enrouement de la voix;
  • ongles cassants;
  • intolérance au froid;
  • humeur dépressive;
  • rythme cardiaque ralenti;
  • douleur ou faiblesse musculaire;
  • perte de cheveux.

Si vous ressentez plusieurs de ces symptômes, il est possible que vous souffriez d’hypothyroïdie. Dans ce cas, prenez rendez-vous avec votre médecin. Une simple prise de sang permettra de déterminer si vous avez cette maladie.

Le traitement 

Heureusement, l’hypothyroïdie est assez facile à traiter. Le traitement repose sur la prise d’une hormone thyroïdienne de remplacement, appelée la lévothyroxine. Afin de déterminer la dose qui vous convient, une prise de sang est nécessaire avant de débuter le traitement. Par la suite, la dose de lévothyroxine sera ajustée selon vos symptômes et les résultats de prises de sang périodiques. Il est important d’effectuer les prises de sang prescrites par le médecin afin de vous assurer que la dose de lévothyroxine est adaptée à vos besoins.

La lévothyroxine est un médicament qui est généralement pris à vie, puisque l’hypothyroïdie ne se guérit pas. Il doit être pris une fois par jour, environ à la même heure chaque jour. Il peut être pris avec ou sans nourriture. L’important est de le prendre de la même façon à chaque fois afin que l’absorption du médicament soit constante. Étant donné que ce médicament remplace une hormone présente naturellement dans le corps, il comporte peu d’effets secondaires lorsque la dose est adéquate.

Efficacité

Une amélioration des symptômes est généralement visible quelques semaines après le début du traitement. Si les symptômes d’hypothyroïdie persistent plusieurs semaines après avoir débuté la lévothyroxine, il est possible que la dose soit trop faible. Vous devrez aviser le médecin si cela se produit afin qu’il ajuste le traitement. Il est aussi possible que la dose de lévothyroxine soit trop élevée. Consultez votre médecin si vous ressentez des palpitations, des sueurs, des tremblements, de l’insomnie, ou tout autre symptôme inhabituel.

Certains médicaments peuvent interagir avec la lévothyroxine, comme les suppléments de calcium ou de fer. Avant de débuter un médicament en vente libre ou un produit de santé naturel, consultez votre pharmacien. Il demeure d’ailleurs disponible pour répondre à toute question que vous pourriez avoir sur l’hypothyroïdie ou son traitement!

En lire plus sur le sujet

La vessie hyperactive. Quand l’envie presse!

La vessie hyperactive en 5 points

Lire l'article +
Les douleurs menstruelles : un mal classiquement féminin

Les douleurs menstruelles : un mal classiquement féminin

Lire l'article +
Les infections vaginales à levures

Infection vaginale à levures : les 4 choses à savoir

Lire l'article +
Le syndrome prémenstruel - SPM

Le syndrome prémenstruel («SPM»)

Lire l'article +

5 trucs à essayer pour soulager les règles douloureuses

Lire l'article +

Infections urinaires : 9 bonnes habitudes pour les éviter

Lire l'article +

Commenter l'article