en

Santé & bien-être

Le suivi de la tension artérielle : un geste crucial

Commentaires

Lorsqu’on est atteint d’hypertension, nos mesures de tension sont comparables à un bulletin scolaire : elles nous permettent d’obtenir un reflet direct de l’efficacité de notre traitement. Découvrez tous les éléments vous permettant de vous accorder un A+ dans le suivi de votre tension artérielle!

Le suivi de la tension artérielle : un geste crucial

La mesure de la tension artérielle

Suite à l’instauration d’un traitement, qu’il soit pharmacologique ou non, il est primordial d’en mesurer l’efficacité. Le suivi de l’efficacité d’un traitement contre l’hypertension artérielle (appelée communément « haute pression ») est simple, rapide, accessible et non douloureux.  Pourquoi alors s’en priver, d’autant plus qu’il est disponible auprès de votre pharmacien?

Afin que les mesures de tension artérielle soient valides, il est essentiel de respecter quelques consignes. Dans les 30 à 60 minutes précédant la mesure de la tension, abstenez-vous de :

  • fumer;
  • faire un exercice physique, tel qu’une marche soutenue;
  • boire un cola, un café, un thé ou toute autre boisson contenant de la caféine;
  • manger un aliment stimulant, tel que le chocolat;
  • prendre un décongestionnant.

Assoyez-vous calmement pendant au moins cinq minutes avant la prise de la mesure. Vous ne devez pas avoir envie d’uriner ou d’aller à la selle. Au moment de la mesure, demeurez assis, le bras bien appuyé sur une table et à la hauteur du coeur, les jambes décroisées et les pieds bien à plat au sol. Ne parlez pas afin de ne pas fausser la mesure. Le brassard de l’appareil devrait être positionné à trois centimètres du pli du coude.

Idéalement, deux mesures à deux minutes d’intervalle devraient être réalisées, avec le même bras et dans la même position. En bon élève, notez ces mesures dans un journal de bord (avec la date, l’heure et le bras utilisé). Ces informations seront un outil précieux pour votre professionnel de la santé.

La mesure de la tension artérielle à domicile : pourquoi pas?

La tension artérielle est mesurée à l’aide d’un appareil appelé le tensiomètre. Certains de ces appareils à pression sont destinés à un usage à domicile. Votre pharmacien est disposé à vous aider à choisir un appareil validé et à vous en expliquer rigoureusement le fonctionnement. Le type de brassard (petit, moyen, grand) doit être adapté à la grosseur de votre bras afin de ne pas augmenter faussement vos valeurs de tension. Ces appareils doivent être étalonnés régulièrement, selon les recommandations du fabricant, afin d’en assurer un usage optimal. 

Le suivi de la tension artérielle à domicile devrait être fortement considéré chez les personnes:

  • vivant avec le diabète;
  • atteints d’une maladie des reins chronique;
  • éprouvant un problème de fidélité à leur traitement;
  • souffrant du syndrome du sarrau blanc.

En effet, chez près de 20% des personnes, la tension artérielle augmente à la vue du sarrau blanc du médecin. Un diagnostic d’hypertension artérielle peut donc être faussement établi, alors que votre tension artérielle redevient normale dès que vous quittez le cabinet du médecin. La mesure de la tension artérielle à domicile est donc toute indiquée en ces circonstances.

À quelle fréquence?

Lorsque le diagnostic d’hypertension aura été établi, vous devez mesurer votre tension artérielle d’une fois par semaine à une fois par mois, selon les directives émises par votre médecin.

Un suivi médical sera également essentiel afin de réévaluer le traitement. Des prélèvements sanguins pourront aussi être demandés, et cela dans le but de s’assurer de la sécurité de certains traitements médicamenteux. Le consensus canadien sur le traitement de l’hypertension suggère un suivi médical aux trois à six mois chez les patients qui appliquent des mesures non pharmacologiques seulement. Chez les patients qui débutent un traitement contre l’hypertension avec des médicaments, un suivi médical au mois serait à privilégier jusqu’à l’atteinte des cibles visées de tension artérielle lors de deux visites de suivi consécutives. Une fois cette étape franchie, un suivi médical aux trois à six mois est suffisant.

Contrairement aux écoliers, l’hypertension ne prend pas de vacances. Elle exige un traitement et un suivi constant. Obtenez une mention parfaite dans le suivi de votre tension artérielle en adoptant ces quelques conseils. Vous deviendrez ainsi un partenaire modèle dans la prise en charge de votre hypertension artérielle. 

En lire plus sur le sujet

Le traitement de l’hypertension artérielle

Le traitement de l’hypertension artérielle

Lire l'article +
Des moyens à votre portée pour prévenir et traiter l’hypertension

Des moyens à votre portée pour prévenir et traiter l’hypertension

Lire l'article +
L’hypertension artérielle : une ennemie silencieuse

L’hypertension artérielle : une ennemie silencieuse

Lire l'article +

6 trucs contre l’hypertension

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet