Coquette en camping

On ne le dira jamais assez : en camping, la crème solaire est un must. Et l’eau, beaucoup d’eau, est un plus.

Coquette en camping

Ah, le camping! Enfin! Le retour aux sources, le rapprochement avec la nature et notre for intérieur . Vous avez la ferme intention de vous éloigner pour un temps des artifices de la vie citadine et des dictats de la mode pour être parfaitement zen pendant quelques jours...

N’empêche qu’avant de prendre la route, après un dernier coup d’œil rassurant dans le miroir, vous vous demandez de quoi vous aurez l’air après avoir passé trois jours sans douche chaude et avoir été réveillée cent fois par nuit par les moustiques. Et vous voilà saisie d’un petit frisson d’inquiétude.

Pas de panique : voici quelques trucs pour profiter pleinement des charmes de la nature sans perdre le vôtre.

Voyez petit

Ce n’est pas le moment d’emporter quatre flacons de crème de nuit, trois de crème de jour, le format familial de cinq litres de shampoing et votre collection entière de rouges à lèvres : en camping, c’est la nature qui est grande, pas votre sac de cosmétiques. On apporte de petites quantités de produits, voire des échantillons; on évite ce qui est lourd, on se passe de revitalisant. On vise l’essentiel, quoi.

Le shampoing sec : une solution pratique

Il fait de petits miracles en camping — et en voyage —, surtout quand on n’a pas d’eau chaude et que les douches à l’eau froide les plus proches sont à deux kilomètres. On le vaporise sur les cheveux, on masse la chevelure pour bien le répartir, on le laisse agir quelques minutes, puis on se coiffe. Texture, volume, propreté : le shampoing sec donne d’étonnants résultats, au point où vous voudrez peut-être l’adopter pour les situations d’urgence en ville.

Place aux exhalaisons naturelles!

Les parfums prononcés de certains produits cosmétiques attirent les mouches, moustiques et autres insectes. Dans la mesure du possible, choisissez des soins sans parfum. Non seulement vous éviterez le nuage de moustiques bourdonnant autour de vous, mais vous aurez le nez plus libre pour profiter des parfums colorés que vous offre naturellement votre nouveau milieu de vie.

De l’eau et encore de l’eau

Beaucoup boire! On vous l’a dit cent fois, vous l’avez lu mille fois, et pourtant, vous l’oubliez souvent. En camping, vous passerez probablement vos journées au soleil et au vent. Le processus de déshydratation de l’épiderme est alors plus rapide que dans les conditions habituelles de votre vie quotidienne. Or, l’eau est un formidable hydratant pour votre peau.

Le soleil : on l’aime, mais...

De la crème solaire, on en met partout : sur les bras, les jambes, les épaules, mais aussi sur le visage, sans oublier le bout du nez, les oreilles et même les lèvres (un baume avec écran solaire fait très bien l’affaire sur la bouche).

Quelle protection solaire choisir? L’offre est si abondante qu’on en perd parfois son latin. En succursale, une cosméticienne pourra vous indiquer le produit qui correspond le mieux à votre peau.

La lotion ultra-fluide Anthelios Mineral de La Roche-Posay est un excellent choix :

  • FPS de 50
  • protection élevée UVA/UVB à large spectre
  • absorption rapide
  • sans parfum
  • résistante à l'eau
  • filtre à 100% d’origine minérale.

Un baume dont vous ne voudrez plus vous passer

Piqûres, brûlures, démangeaisons : le camping a aussi ses désagréments. Heureusement, il existe des solutions, dont le baume Cicaplast B5 de La Roche-Posay, un onguent fort pratique aux multiples bienfaits :

  • il calme, soulage et répare
  • il peut s’appliquer sur le corps, le visage et les lèvres
  • très doux, il convient parfaitement aux peaux sensibles
  • il ne contient ni parfum, paraben, ni lanoline.

Et n’oubliez pas que vous êtes en camping, pas à un cinq à sept branché : laissez la perfection en ville. Ça aussi, ça repose...

×

Envoyer à un ami

Coquette en camping

On ne le dira jamais assez : en camping, la crème solaire est un must. Et l’eau, beaucoup d’eau, est un plus.
De :
À :

Chargement en cours...