en

La colite ulcéreuse

Commentaires

La colite ulcéreuse est une maladie plutôt méconnue, et pourtant des milliers de Canadiens en sont affectés. Plusieurs d’entre eux l’ignorent, car ils n’ont pas consulté pour leurs symptômes et, en conséquence, n’ont pas reçu de diagnostic ni de traitement. Faites-vous partie de ce groupe?

Qu’est-ce que la colite ulcéreuse?

On fait parfois référence à la colite ulcéreuse sous un autre terme médical : maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI). Il s’agit d’une dénomination qui englobe deux maladies : la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Ces maladies sont caractérisées par la présence d’inflammation chronique et progressive de l'intestin, dont l’évolution est variable et imprévisible. Dans le cas de la colite ulcéreuse, cette inflammation touche surtout l’intestin (particulièrement la partie qu’on appelle « le gros intestin ») et le rectum; elle est à l’origine des symptômes typiques de la maladie, qui comprennent la douleur et les crampes abdominales et la diarrhée. Cette maladie peut survenir à tous les âges, mais généralement elle débute avant l’âge de 30 ans, le plus souvent à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

L’intensité des symptômes de la colite ulcéreuse a tendance à varier dans le temps. Il y a des périodes de rémission lors desquelles peu ou pas de symptômes sont ressentis. Toutefois, lorsqu’il y a une poussée de la maladie, les symptômes reviennent en force et minent la qualité de vie des personnes atteintes.

Il est possible de maîtriser les symptômes en ayant recours à certains médicaments ou à la chirurgie.

Qu’est-ce qui cause la colite ulcéreuse?

La recherche médicale n’a pas permis pour l’heure de déterminer les causes exactes de la colite ulcéreuse. Par contre, on sait que la colite ulcéreuse est une maladie auto-immune. Cela veut dire qu’une prédisposition génétique conduit à une réponse immunitaire inappropriée de l’intestin, qui, pour se « défendre » contre de « faux agresseurs » (infectieux, alimentaires, environnementaux, etc.), attaque sa propre paroi. C’est ce mécanisme qui est à la base de l’inflammation causant les symptômes de la colite ulcéreuse.

Une prédisposition familiale, l'alimentation et certaines infections pourraient favoriser le développement de la colite ulcéreuse. De plus, d’autres facteurs liés au mode de vie peuvent influer sur le cours de la maladie. Par exemple, la prise d’anti-inflammatoires, comme l’ibuprofène qu’on trouve en vente libre, pourrait précipiter une nouvelle poussée. Il vaut mieux éviter ce type de médicament si on est atteint de colite ulcéreuse.

Quels sont les symptômes?

Les principaux symptômes de la colite ulcéreuse se manifestent généralement au niveau intestinal :

  • crampes ou douleurs abdominales;
  • diarrhée chronique;
  • gonflement de l’abdomen;
  • envie continuelle d’aller à la selle;
  • saignement rectal.

D’autres symptômes peuvent également être présents; en voici quelques-uns :

  • fièvre;
  • anémie;
  • déshydratation;
  • perte d’appétit;
  • perte de poids;
  • perte d’énergie;
  • douleur aux articulations;
  • ulcères dans la bouche;
  • atteinte des yeux;
  • atteinte du foie;
  • augmentation de la coagulation du sang.

Comment traite-t-on la colite ulcéreuse?

Le but des traitements consiste à diminuer les symptômes et les périodes de crise ainsi qu’à prolonger les périodes de rémission. Plusieurs options permettent de maîtriser les symptômes et d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. Les traitements médicamenteux peuvent comprendre :

  • des anti-inflammatoires intestinaux (pour diminuer l’inflammation du tube digestif);
  • des corticostéroïdes (pour favoriser la rémission);
  • des immunosuppresseurs (pour maintenir la rémission en supprimant l’activité du système immunitaire; cela l’empêche de s’attaquer au système digestif);
  • des antibiotiques (pour venir à bout des complications causées par une infection);
  • des médicaments qui diminuent la diarrhée, en cas de besoin;
  • des suppléments alimentaires (pour prévenir la perte de poids et la dénutrition).

Pour tirer le meilleur profit des médicaments, il est important que vous suiviez les recommandations de votre médecin et de votre pharmacien à la lettre. Prenez-les tous les jours, tels que prescrits. Certains d’entre eux devront être pris même si vous êtes en rémission et que vous ne présentez pas de symptômes. Assurez-vous de comprendre le mode d’action de vos médicaments et de connaître leur posologie et leurs effets secondaires les plus fréquents, de même que les mises en garde qui y sont associées.

L’autre forme de traitement la plus commune dans les cas de colite ulcéreuse est la chirurgie qui consiste à enlever une partie de l’intestin qui est atteinte. Elle est indiquée si le traitement médical s’est avéré insuffisamment efficace ou en présence de complications ou d’une atteinte sévère. Globalement, environ une personne sur trois atteintes de colite ulcéreuse subira à un moment donné une chirurgie. Le traitement chirurgical de la colite ulcéreuse est curatif. Bien qu’elle puisse être intéressante, cette modalité thérapeutique comporte certains risques et, par conséquent, ne peut être envisagée chez tout le monde. En outre, elle peut avoir des conséquences à long terme, comme le port d’un sac externe pour recueillir les déchets autrefois évacués par les intestins. Votre médecin pourra vous aider à soupeser les avantages et les inconvénients des différents types d’intervention pour que vous puissiez faire un choix éclairé.

Vivre avec la colite ulcéreuse

Si vous vivez avec la colite ulcéreuse et souhaitez préserver le plus possible votre santé, voici quelques conseils :

  • Identifiez les éléments qui déclenchent vos symptômes; ce pourrait être le cas, par exemple, de certains aliments.
  • Adoptez une alimentation saine et équilibrée.
  • Faites appel aux services d’un spécialiste en nutrition pour vous aider à élaborer une diète adaptée à vos besoins.
  • Faites de l’activité physique régulièrement.
  • Favorisez une bonne hygiène de sommeil et apprenez à mieux gérer le stress.
  • Demandez toujours conseil à votre pharmacien avant de faire usage de médicaments en vente libre.
  • Suivez les recommandations de votre médecin. Comme la colite ulcéreuse augmente le risque de cancer de l’intestin, il souhaitera notamment vous faire passer des tests de façon périodique.

Fort heureusement, la colite ulcéreuse n’est pas une maladie mortelle. Il n’en demeure pas moins qu’elle peut compromettre significativement le bien-être et la qualité de vie des gens qui doivent subir ses manifestations. S’il vous arrive de constater les symptômes que nous avons décrits dans ce texte, il serait bon que vous en discutiez avec votre médecin. De nombreuses maladies peuvent entraîner de tels symptômes, mais peut-être s’agit-il en effet de la colite ulcéreuse. Plus vite vous saurez quel mal vous afflige, plus tôt vous pourrez vous employer à prendre d’assaut les symptômes. Pour mener une vie active et pleinement satisfaisante, il est préférable de régler au plus vite ces ennuis de santé qui ont la fâcheuse habitude de vous ralentir!

En lire plus sur le sujet

Quand l'intestin devient irritable...

Quand l'intestin devient irritable...

Lire l'article +
La maladie de Crohn

La maladie de Crohn

Lire l'article +

La maladie cœliaque

Lire l'article +
vivre avec la maladie coeliaque

5 trucs pour mieux vivre avec la maladie cœliaque

Lire l'article +
intolérance au gluten

7 questions pour mieux comprendre la maladie cœliaque

Lire l'article +

Intolérance au gluten et autres troubles de digestion : l’importance de l’exercice

Lire l'article +

Commenter l'article

Pourrait vous interesser

Économisez sur vos produits santé

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet