en

La sécheresse oculaire ou le syndrome des yeux secs

Commentaires

Vous arrive-t-il de ressentir de l’inconfort dans vos yeux ou d’avoir un accès de larmoiement sans raison émotive? Le syndrome des yeux secs en est peut-être la cause. Les yeux sont des organes précieux qui permettent d’apprécier la beauté d’un monde haut en couleurs. Il importe donc d’en prendre soin.

Les yeux secs : un problème fréquent

Peut-être faites-vous partie de ces personnes qui, d’habitude, ont toujours facilement la larme à l’œil, que ce soit à cause d’un film touchant, de vœux de mariage vibrants, d’un spectacle d’enfants attendrissant ou, simplement, d’une heureuse nouvelle. Mais voilà que, depuis quelque temps, vos yeux montrent des signes d’une insuffisance de larmes : démangeaisons, picotements, clignement et sensation de brûlure ou de corps étranger. Peut-être alors souffrez-vous de sécheresse oculaire.

La sécheresse oculaire ou le syndrome des yeux secs est une affection de l’œil assez commune. On estime qu’elle touche entre 5 et 30 % de la population, dont une plus grande proportion de femmes. Elle peut sembler à première vue banale, mais lorsqu’elle provoque de l’inconfort ou nuit à la vie quotidienne ou à la vision, il est plus que temps de chercher une solution.

Comment l’œil est-il humidifié?

Pour mieux comprendre ce qui arrive à vos yeux, il est intéressant d’en savoir un peu plus sur le fonctionnement de l’œil. Les larmes sont sécrétées par les conduits lacrymaux et contiennent plusieurs constituants : eau, sel, huile, glucose et protéines. Elles sont réparties uniformément sur l’œil par les clignements de la paupière. Cela forme un mince film lacrymal qui lubrifie l’œil, le nourrit, le protège des infections en évacuant les particules étrangères, et  hydrate la cornée.

Les causes et les symptômes

Il existe principalement deux phénomènes à l’origine de la sécheresse oculaire :

  • une production de larmes insuffisante;
  • une composition anormale du film lacrymal qui entraîne une évaporation excessive des larmes.

Vous souffrez peut-être de sécheresse oculaire si vous ressentez certains symptômes parmi les suivants :

  • sensation de brûlure ou de corps étranger (« grain de sable »);
  • démangeaisons;
  • larmoiement;
  • vision brouillée;
  • irritation/rougeur, entre autres lors d’exposition au vent ou à la fumée;
  • fatigue des yeux, surtout en fin de journée ou lors d’activités exigeant de la concentration (lire, travailler à l’ordinateur, tricoter, etc.);
  • sensibilité à la lumière.

La cause la plus courante de la sécheresse oculaire est le vieillissement. Mais plusieurs autres facteurs peuvent contribuer à cette affection, notamment :

  • la ménopause;
  • certaines maladies chroniques, telles que la rosacée, le lupus, la polyarthrite rhumatoïde ou le syndrome de Sjögren;
  • certains médicaments, comme par exemple des contraceptifs oraux, des antihistaminiques, des antihypertenseurs, des médicaments contre l’acné, etc.;
  • une chirurgie au laser (LASIK);
  • le tabagisme actif et passif;
  • des facteurs environnementaux tels que le vent, le soleil ou un air ambiant trop sec;
  • des périodes prolongées devant un écran d’ordinateur (par diminution des clignements d’yeux).

La prévention, une bonne alliée!

Fort heureusement, il est possible de prendre des dispositions pour protéger vos yeux de la sécheresse. Voici quelques mesures à mettre en pratique au quotidien :

augmenter la fréquence de clignement de vos yeux;
porter des lunettes pour protéger vos yeux du vent ou de la lumière du soleil;
éviter d’exposer vos yeux au courant d’air du séchoir à cheveux, de l’air climatisé ou d’un ventilateur;
utiliser un humidificateur pour contrer l’air sec de l’hiver;
placer l’écran d’ordinateur sous le niveau de vos yeux;
suivre les recommandations de votre opticien ou optométriste sur le port et l’entretien de vos lentilles cornéennes;
reposer vos yeux après 45 minutes d’activité à l’écran ou de lecture, en les fermant ou en clignant souvent pour répartir le film lacrymal.

Cesser de fumer est aussi bénéfique pour prévenir les symptômes de sécheresse oculaire. Voici une autre bonne raison de consulter un professionnel de la santé, comme votre pharmacien, pour abandonner la cigarette pour de bon!

Le traitement de la sécheresse oculaire

Si les mesures préventives ne suffisent pas et que vous êtes incommodé par des symptômes de sécheresse oculaire, sachez qu’il existe en pharmacie une panoplie de produits ophtalmiques pour vous soulager.

Les médicaments destinés au soulagement de la sécheresse oculaire sont des traitements topiques, c’est-à-dire administrés directement dans les yeux. Ils sont disponibles sous différentes formulations : solutions, suspensions, gels, onguents. Ces produits remplacent le liquide lacrymal; ils offrent un soulagement temporaire des symptômes associés à la sécheresse oculaire en « substituant » leur action lubrifiante à celle assurée par les larmes, que les yeux ne produisent plus suffisamment.

Voici quelques conseils pour vous assurer d’un usage optimal et sécuritaire des produits ophtalmiques destinés au soulagement de la sécheresse oculaire :

  • Utilisez le produit au besoin, selon les recommandations du fabricant ou de votre pharmacien.
  • Nettoyez bien vos mains avant de faire l’usage de produits destinés à être administrés dans l’œil.
  • Demandez à votre pharmacien de bien vous enseigner la technique d’administration du produit, en tenant compte de la formulation (gouttes vs gel ou onguent).
  • Jetez le contenant du produit un mois après la première utilisation. Si vous utilisez une formulation à usage unique, vous devez jeter tout produit inutilisé après l’avoir utilisé.
  • Ne vous frottez pas les yeux après avoir mis le produit.
  • Gardez le produit pour votre usage personnel; ne le prêtez pas à quelqu’un d’autre.

Certains traitements ne sont pas décrits dans ce document, comme des médicaments d’ordonnance et la chirurgie. Discutez des différentes options qui s’offrent à vous avec votre professionnel de la santé oculaire.

La sécheresse oculaire peut être très dérangeante, surtout lorsqu’elle nuit aux occupations du quotidien. Si vos yeux vous causent des soucis, il serait judicieux de consulter un spécialiste de la santé de l’œil, tel un optométriste. Pour vous procurer des larmes artificielles, vous avez l’embarras du choix! Le pharmacien peut également vous aider à y voir plus clair. N’hésitez pas à le consulter afin de faire un choix adapté à vos besoins. Tous les jours, vos yeux vous rendent de bien grands services; faites de même en prenant les moyens de préserver leur santé!

En lire plus sur le sujet

Les cataractes

Les cataractes

Lire l'article +
dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire reliée à l’âge : objectif… droit devant!

Lire l'article +

Trucs et astuces pour préserver la santé de vos yeux

Lire l'article +

La rétinopathie diabétique

Lire l'article +

Commenter l'article

Pourrait vous interesser

Économisez sur vos produits santé

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet