en

Le traitement de l’asthme : comment arriver à mieux respirer

Commentaires

L’asthme peut empêcher de bien respirer et de réaliser certaines activités quotidiennes sans être importuné. Des médicaments sont prescrits pour en réduire les symptômes. Connaissez-vous bien le rôle de chacun pour vous en servir au bon moment et mieux maîtriser la maladie?

Le traitement de l’asthme : comment arriver à mieux respirer

Un traitement à deux volets

La capacité de respirer est vitale. Éprouver des problèmes respiratoires peut donc affecter grandement votre bien-être. L’asthme est une maladie respiratoire chronique, c’est-à-dire qu’il ne se guérit pas. Toutefois, plusieurs médicaments existent pour bien le maîtriser et en minimiser les impacts négatifs.

L’asthme est causé par une inflammation des bronches et une contraction des muscles entourant les voies respiratoires. Donc, les médicaments qui traitent l’asthme ont un effet sur ces deux éléments. Ils se regroupent tous sous deux grandes catégories : les médicaments de contrôle (ou de prévention) et les médicaments de secours. Ceux-ci travaillent ensemble pour venir à bout des symptômes d’asthme.

Les médicaments de contrôle

Le rôle du médicament de contrôle est de traiter à long terme ce qui cause l’asthme. Il agit sur les voies respiratoires pour qu’elles demeurent dégagées, en évitant toute sécrétion ou inflammation. Son effet n’est pas ressenti tout de suite. Vous devez l’utiliser tous les jours pendant quelques semaines pour voir une amélioration des symptômes. Par contre, il faut savoir qu’ils ne sont d’aucune utilité en cas de crise d’asthme, car leur début d’action est trop long.

Les bienfaits du médicament de contrôle sont les suivants si vous le prenez de la bonne façon :

  • atténuation des symptômes d’asthme;
  • poumons moins vulnérables aux crises d’asthme;
  • réduction de l’utilisation du médicament de secours;
  • amélioration de la capacité pulmonaire;
  • activités quotidiennes plus faciles à réaliser (ex. : sport).

Il existe plusieurs types de médicaments de contrôle sur le marché. Selon la gravité de la maladie, votre médecin peut les prescrire seul ou en combinaison. Les voici :

  1. L’inhalateur (pompe) de corticostéroïdes diminue l’inflammation des bronches. Il s’agit du traitement le plus efficace pour maîtriser l’asthme. Des exemples de cette classe sont la fluticasone et le budésonide.
  2. Les bronchodilatateurs à longue durée d’action permettent d’ouvrir les bronches sur une période de plusieurs heures (environ douze), ce qui permet à l’air de mieux passer. Généralement, on l’ajoute à l’inhalateur de corticostéroïdes quand celui-ci n’est pas suffisant pour traiter les symptômes. Le formotérol et le salmétérol en sont des exemples.
  3. Le montelukast et le zafirlukast sont des comprimés qui se prennent par la bouche, une fois par jour. Ils peuvent être prescrits seuls en cas d’asthme léger ou en combinaison avec les inhalateurs.
  4. La cortisone (prednisone ou prednisolone) est souvent prescrite lorsqu’on a temporairement perdu la maîtrise de l’asthme. Prise sous forme de comprimés, on la prescrit pour une courte période pour réduire l’inflammation. Bien que nécessaire, elle présente l’inconvénient de causer des effets secondaires, tels que des symptômes digestifs et l’insomnie.
  5. La théophylline n’est plus beaucoup utilisée de nos jours, mais elle demeure aussi une option à considérer en cas d’asthme plus sévère.

Les médicaments de secours

Contrairement aux médicaments de contrôle, les médicaments de secours doivent être utilisés seulement lorsque vous avez de la difficulté à respirer ou d’autres symptômes aigus d’asthme. Ils agissent très rapidement (en quelques minutes) en ouvrant les bronches, ce qui permet à l’air de mieux passer et aux symptômes de s’atténuer. Vous devez toujours garder à portée de main votre inhalateur de secours. Le salbutamol et la terbutaline sont des exemples de médicaments de secours fréquemment prescrits. De façon générale, si votre asthme est bien maîtrisé, vous ne devriez pas vous servir de votre médicament de secours plus de trois fois par semaine, incluant les séances d’activité physique. Cependant, vous pourriez en avoir davantage besoin si vous avez une infection respiratoire, comme un rhume ou une grippe, ou si vous êtes exposé aux facteurs déclencheurs de l’asthme.

Éviter les déclencheurs d’asthme

Les symptômes d’asthme peuvent être déclenchés par plusieurs situations de la vie quotidienne. On appelle celles-ci les déclencheurs d’asthme. Un changement de certaines de vos habitudes pourrait donc jouer un rôle important dans la diminution des symptômes ressentis. Ces mesures s’ajoutent à l’usage des médicaments qui traitent l’asthme. Il faut être attentif aux déclencheurs d’asthme qui augmentent vos symptômes, car ils peuvent varier d’une personne à l’autre. Voici les plus courants :

  • l’exercice physique;
  • l’air froid;
  • les odeurs fortes (ex. : fumée de cigarette, produits nettoyants, certains parfums, assainisseurs d’air);
  • l’air chaud et humide, surtout en présence de smog;
  • les émotions vives (ex. : stress, lourd chagrin, anxiété, grand bonheur);
  • le poil des animaux;
  • les moisissures;
  • les acariens dans le lit et les oreillers;
  • le pollen.

En conclusion, plusieurs médicaments peuvent vous aider à mieux vivre avec l’asthme et réduire son impact sur votre bien-être et votre santé. Plus vous suivrez assidûment votre traitement, plus vous en ressentirez les bénéfices. De nos jours, l’asthme est une affection médicale qui se traite bien; malheureusement, plusieurs personnes négligent de prendre en main leur santé. Votre pharmacien peut vous aider à mieux comprendre le rôle de vos médicaments, et également mettre sur pied des stratégies pour préserver votre santé respiratoire. Vous avez tellement de choses à faire et à accomplir, ne laissez pas l’asthme se mettre en travers de votre chemin et vous ralentir!

En lire plus sur le sujet

Le mode d’utilisation des dispositifs d’inhalation

Le mode d’utilisation des dispositifs d’inhalation pour le traitement de l’asthme

Lire l'article +
Quelques conseils clés, pour un asthme bien maîtrisé!

Quelques conseils clés, pour un asthme bien maîtrisé!

Lire l'article +
ashtme

Un vent d’information sur l’asthme

Lire l'article +

Commenter l'article

Pourrait vous interesser

Économisez sur vos produits santé

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet