en

Hépatite B

Cette maladie est causée par le virus de l'hépatite B. Ce virus peut être décelé dans le sang et d'autres liquides organiques comme le sperme, les sécrétions vaginales, la salive et le lait maternel. Le virus de l'hépatite B peut être contracté lors d'une exposition à du sang ou des produits sanguins contaminés, comme par exemple chez les utilisateurs de drogues injectables illicites. La transmission de la maladie peut aussi survenir lors de contacts interpersonnels étroits et du partage de rasoirs ou de brosses à dents.

Symptômes

La période d'incubation du virus dure en moyenne 120 jours, après quoi les personnes atteintes sont susceptibles de présenter les symptômes suivants :

  • Symptômes de type grippal (fièvre, frissons, maux de tête, fatigue, douleurs musculaires).
  • Perte d'appétit.
  • Nausées et/ou vomissements.
  • Diarrhée occasionnelle.
  • Douleur articulaire.
  • Jaunissement de la peau et du blanc des yeux (possible).
  • Urine foncée (possible).
  • Selles pâles (possible).
  • Douleur abdominale.

La plupart des gens atteints se rétablissent complètement, mais 10 % des adultes infectés deviennent des porteurs chroniques du virus. En général, ces derniers n'éprouvent plus de symptômes, mais sont plus susceptibles de souffrir de complications à long terme. Ces porteurs conservent toutefois la capacité de transmettre le virus à d'autres personnes, et ce, même s'ils sont asymptomatiques.

Vaccination

Les vaccins contre l'hépatite B procurent une protection à long terme contre la maladie. On recommande le vaccin contre l'hépatite B chez les personnes étant les plus susceptibles de contracter la maladie : personnel médical, toxicomanes, hémodialysés, hémophiles, hétérosexuels avec plusieurs partenaires, hommes homosexuels ou bisexuels, personnes qui vivent avec un porteur de la maladie, détenus, pensionnaires d'établissements mentaux, voyageurs en pays endémique, nourrissons nés de mères infectées...