Les maladies cardiovasculaires et l'AVC

Au Canada, les maladies du cœur et l’accident vasculaire cérébral (AVC) constituent deux des trois principales causes de mortalité. Ensemble, ils sont responsables de plus de 30 % des décès.

Les maladies cardiovasculaires et l'AVC

Heureusement, ces troubles présentent certains signes avant-coureurs pouvant être décelés par la personne à risque, par son entourage et bien sûr par un professionnel de la santé.

Parmi les maladies du cœur les plus courantes, on retrouve notamment l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde (« crise cardiaque ») et l’insuffisance cardiaque. Mais mis à part leur nom, que connaissez-vous au sujet de ces maladies?

L’angine de poitrine

Tout d’abord, il est important de savoir que votre cœur a besoin d’oxygène pour fonctionner efficacement. L’angine de poitrine survient lorsqu’il n’en reçoit pas suffisamment pour soutenir tous les efforts qu’il doit fournir.

Ce manque d’oxygène est généralement causé par le rétrécissement des vaisseaux sanguins, appelés artères, qui transportent le sang rempli d’oxygène vers le cœur.

Les dépôts de gras et de cholestérol dans les artères sont les grands responsables de ce blocage partiel. En termes scientifiques, on parle alors d’athérosclérose.

L’angine de poitrine se traduit par une douleur, un serrement ou une sensation de brûlure au centre de la poitrine. Elle constitue un signal d’alarme qui nécessite une consultation médicale d’urgence, car elle peut entraîner un infarctus du myocarde si elle n’est pas traitée. Pour prévenir son apparition, il est bon d’être sensibilisé à certains des facteurs pouvant mener à cette condition.

L’infarctus du myocarde

L’infarctus du myocarde résulte du développement d’un blocage plus important dans une artère, ce qui prive le muscle d’oxygène de façon significative. Ce manque d’oxygène cause des dommages directs au cœur. L’étendue des dommages varie selon la durée du blocage. Un blocage long et important peut même entraîner la « mort » d’une partie du muscle cardiaque et, ultimement, un arrêt cardiaque.

Ainsi, afin d’éviter le pire pour vous ou l’un de vos proches, mieux vaut se renseigner sur les causes et les signes de la crise cardiaque, ainsi que les moyens de la prévenir.

L’insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque compte également parmi les maladies cardiovasculaires et elle se produit lorsque le cœur ne parvient pas à pomper suffisamment de sang pour combler les besoins de l’organisme. Lorsqu’elle n’est pas contrôlée, l’insuffisance cardiaque cause un important épuisement et de l’essoufflement.

Cette maladie chronique de plus en plus fréquente est souvent associée à d’autres problèmes de santé, mais si elle est traitée adéquatement, elle permet de continuer à jouir d’une qualité de vie. Il existe évidemment des manières de prévenir l’insuffisance cardiaque.

L’insuffisance cardiaque

L’AVC

L’accident vasculaire cérébral ischémique, le type le plus fréquent, résulte pour sa part d’un processus semblable de blocage d’un vaisseau, mais qui survient dans le cerveau. L’AVC hémorragique peut être causé par la rupture d’un anévrisme cérébral, c’est-à-dire la rupture d’un vaisseau sanguin qui causera un saignement au niveau du cerveau.

Ces deux types d’accidents vasculaires cérébraux touchent des personnes de tous âges et, s’ils ne sont pas traités rapidement, ils peuvent s’avérer lourds de conséquences.

Mieux vaut prévenir que guérir

Heureusement, vous pouvez réduire le risque de souffrir de maladies cardiaques et d’AVC en adoptant différentes mesures comprenant entre autres la modification de certaines habitudes de vie et la médication. Il est notamment recommandé de consommer régulièrement les aliments favorisant la santé cardiaque, à titre préventif.

Si vous désirez en savoir plus sur les maladies du cœur ou sur votre propre santé cardiovasculaire, prenez rendez-vous avec l’un de nos pharmaciens propriétaires affiliés. Brunet est votre premier arrêt lorsqu’il est question de santé!

×

Envoyer à un ami

Les maladies cardiovasculaires et l'AVC

Au Canada, les maladies du cœur et l’accident vasculaire cérébral (AVC) constituent deux des trois principales causes de mortalité. Ensemble, ils sont responsables de plus de 30 % des décès.
De :
À :

Chargement en cours...