en

Hypoglycémie : éviter un taux de sucre trop bas

Commentaires

Il est reconnu qu’un taux de sucre dans le sang trop élevé, comme c’est le cas chez les personnes vivant avec le diabète, peut avoir plusieurs conséquences négatives. Par contre, saviez-vous qu’un taux de sucre trop faible peut aussi s’avérer problématique?

Hypoglycémie : éviter un taux de sucre trop bas

L’hypoglycémie : un des enjeux du diabète

Quand on doit vivre au quotidien avec le diabète, on connaît bien l’importance de maintenir son taux de sucre (ce qu’on appelle la « glycémie ») dans un intervalle bien précis. Pour fonctionner normalement, le corps a besoin d’une certaine quantité de sucre, qu’on appelle glucose. La glycémie est la mesure de la quantité de glucose dans le sang, habituellement exprimée en millimoles/litre (mmol /L). Chez les individus qui vivent avec le diabète, la glycémie est anormalement élevée, ce qui peut entrainer des conséquences néfastes sur plusieurs aspects de la santé. Donc, le but du traitement et des autres mesures que l’on met de l’avant dans la gestion du diabète consiste à abaisser la glycémie pour la ramener dans les valeurs souhaitables.

Par contre, il peut aussi arriver que la glycémie soit trop basse, comme c’est le cas en présence d’hypoglycémie. Le taux de sucre dans le sang diminue alors en dessous de 4 mmol/L. Puisqu’ils ont pour effet d’abaisser la glycémie, certains traitements médicamenteux, comme l’insuline par exemple, peuvent entraîner une baisse exagérée de la glycémie, qu’on appelle l’hypoglycémie. La prévention des hypoglycémies figure parmi les enjeux les plus importants de la prise en charge du diabète.

Les signes et symptômes d’hypoglycémie

Quand on vit avec le diabète, il est souhaitable de suivre sa glycémie de près, grâce à un petit appareil électronique appelé le lecteur de glycémie. Ce dispositif peut vous aviser si vous faites un épisode d’hypoglycémie; il vous donnera un résultat probablement en deçà de 4 mmol/L. En outre, si vous êtes en hypoglycémie, vous ressentirez peut-être l’un ou plusieurs des signes et symptômes suivants :

  • tremblements;
  • faiblesse;
  • faim;
  • sensation de fourmillement sur la peau;
  • confusion;
  • transpiration;
  • fatigue;
  • difficulté à vous exprimer;
  • palpitations cardiaques;
  • somnolence;
  • nausées;
  • difficulté de concentration;
  • anxiété;
  • maux de tête;
  • étourdissements. 

L’hypoglycémie peut également survenir durant le sommeil. Les principaux symptômes sont alors des cauchemars et des sueurs. Lors d’un épisode sévère, il peut y avoir une perte de conscience, un risque de chute, et dans les cas les plus graves, un coma. Les symptômes peuvent être très différents d'une personne à une autre. Il est donc important pour les personnes à risque de développer des hypoglycémies d’apprendre à reconnaître et à traiter ce problème.

Facteurs de risque

La plupart des épisodes d’hypoglycémie surviennent chez des patients vivant avec le diabète. Il est toutefois possible qu’une personne en santé souffre d’hypoglycémie dans certaines circonstances. Par exemple, le fait de sauter un repas peut faire diminuer de façon importante le taux de sucre dans le sang et entraîner des symptômes désagréables.

Chez les individus aux prises avec le diabète, plusieurs raisons peuvent expliquer une hypoglycémie, y compris :

  • manque d’éducation sur l’hypoglycémie et ses traitements;
  • âge avancé;
  • présence d’une insuffisance rénale ou hépatique;
  • exercice non prévu;
  • repas sauté ou retardé;
  • prise d’alcool en l’absence d’un apport alimentaire suffisant;
  • prise d’autres médicaments;
  • erreur de dosage de la médication, surtout l’insuline.

Prévention

La prévention est une composante importante de la gestion des hypoglycémies. Vous devez déterminer les facteurs qui contribuent à ce problème et les éliminer, dans la mesure du possible. Par exemple, si vous faites fréquemment des hypoglycémies lors d’activité physique, prenez une collation avant de faire de l’exercice et vérifiez votre taux de glucose sanguin plus régulièrement pendant et après l’exercice. Si vous faites fréquemment des épisodes d’hypoglycémie sans pouvoir en identifier la cause, vous devriez en parler avec votre médecin. Si vous prenez des médicaments pour le diabète, il est possible que le dosage doive être modifié.

Traitement de l’hypoglycémie légère ou modérée

Lors d’une hypoglycémie légère à modérée, le patient est généralement conscient. Le principal traitement consiste alors à administrer des glucides, qui sont une forme de sucre. Il faut donner 15 grammes de glucides, puis attendre 15 minutes. Après ce temps, il est nécessaire de mesurer la glycémie. Si celle-ci est normale, c’est-à-dire qu’elle est supérieure à 4 mmol/L, le traitement s’arrête là. Par contre, si la glycémie est toujours basse, il faut ré-administrer 15 grammes de glucides et recommencer le processus jusqu’à l’atteinte d’une valeur normale. Voici quelques exemples de sources de glucides acceptables :

  • 1 cuillère à table (15 ml) de sucre de table dilué dans l’eau;
  • trois quarts de tasse (180 ml) de boisson gazeuse régulière ou de jus de fruits;
  • 1 tasse (240 ml) de lait;
  • 1 cuillère à table de miel ou de sirop d’érable.

Il existe également des produits qui peuvent fournir la quantité de glucides nécessaires sous forme de comprimés ou de gel. Votre pharmacien peut vous conseiller certains produits pouvant remédier à un épisode d’hypoglycémie. De tels produits sont disponibles sans ordonnance.

Traitement de l’hypoglycémie sévère

En cas d’hypoglycémie sévère, c’est-à-dire que le sujet est inconscient, une injection d’un produit nommé glucagon est nécessaire. Celui-ci est disponible auprès de votre pharmacien, qui pourra vous expliquer comment l’utiliser.

L’hypoglycémie peut survenir de façon imprévue et avoir des conséquences importantes, surtout si elle est sévère. Si vous êtes sujet à des épisodes d’hypoglycémie, vous devriez toujours avoir en votre possession une source de glucides. Les gens de votre entourage devraient être informés de votre situation et savoir quoi faire si vous souffrez d’hypoglycémie. N’hésitez pas à contacter votre pharmacien ou votre professionnel de la santé responsable du suivi de votre diabète, afin d’établir un plan d’action vous permettant de faire face à l’hypoglycémie. On n’est jamais trop préparé à faire face aux imprévus!

En lire plus sur le sujet

Les symptômes et les complications du diabète

Les symptômes et les complications du diabète

Lire l'article +
Le diabète, un problème de société grandissant

6 questions pour comprendre le diabète

Lire l'article +

Commenter l'article

Pourrait vous interesser

Économisez sur vos produits santé

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet