en

Les difficultés de l’allaitement : l’envers de la médaille

Commentaires

Vous donnez le sein à votre poupon et éprouvez des difficultés? L’allaitement peut en effet comporter certaines embûches. Cependant, comme chaque problème a sa solution, plusieurs conseils peuvent vous aider à vous redonner le goût d’allaiter votre petit, et ce, sans désagrément.

Les difficultés de l’allaitement : l’envers de la médaille

Les problèmes liés à l’allaitement

Les bienfaits de l’allaitement, autant pour la mère que l’enfant, sont nombreux. Nourrir son enfant par le sein peut être merveilleux, mais ce mode de nutrition peut apporter son lot de désagréments. Ceux-ci poussent certaines femmes à abandonner l’allaitement alors qu’elles désireraient continuer. Ainsi, mieux connaître les problèmes liés à l’allaitement et la façon de les traiter pourra aider de nombreuses femmes.

Voici un survol de quelques problèmes pouvant survenir pendant l’allaitement, et quelques petits conseils.

L’engorgement

L’engorgement apparaît lors d’une montée laiteuse ou lorsque le sein produit plus de lait maternel que le bébé en boit. Normalement, le sein est souple. Toutefois, un sein engorgé est dur et tendu au toucher. Il est normal de ressentir une douleur légère à sévère selon le niveau d’engorgement. Plusieurs conseils peuvent être suivis pour prévenir ou traiter l’engorgement :

  • Allaitez votre enfant plus souvent.
  • Pressez sur le sein, avant l’allaitement, pour faire sortir du lait si le mamelon est trop dur; cela permettra au bébé de pouvoir téter plus facilement.
  • Pressez sur le sein ou utilisez un tire-lait après la tétée si le bébé ne boit pas suffisamment.
  • Appliquez des compresses froides ou de la glace pendant 10 à 15 minutes sur les seins entre les tétées pour réduire l’inconfort et la douleur.
  • Appliquez des compresses tièdes quelques minutes avant l’allaitement.
  • Prenez de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène en toute sécurité pour le nourrisson si la douleur est trop importante.

Un engorgement ne provoque pas la fièvre comme symptôme. Donc, si votre température buccale dépasse 37,5°C, il est mieux de consulter un médecin.

Les gerçures

Les gerçures, ou crevasses, sont de petites fissures qui apparaissent sur les mamelons. Elles sont souvent causées par une mauvaise position d’allaitement. Les gerçures sont plutôt douloureuses pour la mère. Pourtant, plusieurs conseils peuvent vous aider à les prévenir ou les guérir lorsqu’elles sont présentes :

  • Consultez votre conseillère en allaitement pour vérifier si votre position d’allaitement est adéquate.
  • Débutez l’allaitement par le sein le moins douloureux.
  • Prenez soin d’arrêter la succion de votre petit avant de retirer sa bouche du mamelon en plaçant votre doigt dans sa bouche.
  • Appliquez, puis laissez sécher une goutte de lait sur le mamelon après l’allaitement.
  • Apposez un onguent contre les gerçures contenant de lanoline sur le mamelon gercé après l’allaitement (ne pas retirer avant le prochain boire pour ne pas irriter davantage le mamelon).
  • Prenez de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène en toute sécurité pour le nourrisson si la douleur est trop importante.

Le muguet

Le muguet est une infection à champignon qui peut se développer sur le mamelon ou dans le sein de la mère et dans la bouche de l’enfant. La mère peut être atteinte sans qu’aucun symptôme ne soit présent chez le bébé et vice versa. Toutefois, il faut toujours traiter les deux à la fois pour guérir complètement l’infection. Un point important à retenir est que l’allaitement doit être poursuivi, même en présence de muguet. Les symptômes ressentis sont les suivants :

  • brûlure;
  • apparence rouge, luisante et lisse de l’aréole;
  • douleur au sein, qui peut ressembler à des aiguilles, n’importe quand durant la journée;
  • petites tâches blanches dans la bouche du nourrisson.

Le muguet peut être traité par le violet de gentiane qu’on retrouve en vente libre dans les pharmacies. On doit appliquer des gouttes de ce liquide violet dans la bouche du bébé avant d’allaiter, à l’aide d’un coton-tige. Une seule application par jour est suffisante et le traitement doit durer entre 4 et 7 jours. Si, après une semaine d’utilisation, le violet de gentiane n’a pas guéri complètement le muguet, vous devrez consulter un médecin pour obtenir un traitement différent sous prescription. Votre pharmacien peut en outre vous renseigner sur les traitements disponibles pour le traitement du muguet.

La mastite

La mastite peut être une complication de l’engorgement qui n’est pas bien prise en charge. Il s’agit d’une infection bactérienne qui peut se développer dans un seul sein ou les deux. Une mastite se reconnaît à ses symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe (ex. : frissons et fièvre) ainsi que le sein rouge, chaud, enflé et douloureux. La présence de ces symptômes signifie que vous devez consulter un médecin, car des antibiotiques oraux sont nécessaires pour traiter la mastite. Voici des conseils à suivre si vous avez cette infection :

  • Continuez à allaiter malgré l’infection.
  • Assurez-vous de vider le plus possible le lait contenu dans votre sein après la tétée.
  • Commencez par allaiter avec le sein le moins douloureux.
  • Appliquez des compresses froides ou de la glace sur les seins pendant 10 à 15 minutes entre les tétées pour réduire la douleur.
  • Prenez de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène en toute sécurité pour le nourrisson si la douleur est trop importante.
  • Assurez-vous d’allaiter de façon égale les deux seins pour prévenir le développement d’une mastite.

La mauvaise prise au sein

Une mauvaise prise au sein peut entraîner plusieurs complications de l’allaitement, comme une douleur au mamelon et des gerçures. Il est essentiel de rectifier la position d’allaitement pour corriger le problème. En effet, si on applique les mesures pour traiter la douleur ou les gerçures, vous ressentirez un soulagement, mais la cause du problème ne sera aucunement réglée et celui-ci risque de revenir. Le bébé doit ouvrir sa bouche bien grande pour ne pas causer de la douleur au mamelon. Afin de vous assurer que votre bébé prend bien le sein, une conseillère en allaitement pourra vous aider.

Seuls les cinq problèmes les plus communs ont été abordés, mais d’autres peuvent aussi survenir. Ainsi, la conseillère en allaitement, tout comme le médecin et le pharmacien, pourront apporter leur aide si vous éprouvez des problèmes liés à l’allaitement de votre petit. Ceux-ci ne doivent pas nuire à votre désir d’allaiter, car des solutions existent pour rendre cette expérience des plus agréables. Alors n’attendez pas avant de dire « à l’aide! ».

En lire plus sur le sujet

Célébrer la femme, la mère

Lire l'article +
Le baby blues et la dépression post-partum

Le baby blues et la dépression post-partum

Lire l'article +
L'allaitement maternel

L'allaitement maternel

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet