en

Le reflux gastro-œsophagien: lorsque l’acidité mène le bal

Commentaires

Le reflux gastro-œsophagien est un problème pouvant affecter autant le nourrisson que la personne âgée, le sportif que le sédentaire ou l’homme que la femme. Il est important d’en reconnaître les symptômes et d’apprendre à les éviter, et ce, afin qu’il ne vous laisse pas un goût amer dans la bouche!

Reflux oesophagien

Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien?

Vous salivez devant de bonnes ailes de poulet bien épicées, mais vous appréhendez ces désagréables sensations de brûlure et ce mauvais goût dans votre bouche qui probablement suivront? Vous pourriez bien être atteint de reflux gastro-œsophagien. En savoir plus à son sujet vous permettra d’éviter ses désagréments.

L’estomac produit des sucs gastriques, ces substances acides qui participent à la digestion des aliments. Le reflux gastro-œsophagien se produit lorsqu’une partie du contenu de l’estomac remonte dans l’œsophage. L’œsophage est le tube qui relie l’estomac à la bouche et qui est situé derrière le sternum. Comme la paroi de l’œsophage n’est pas en mesure de résister à l’acidité, il en résulte des sensations de brûlure et d’irritation. D’autres symptômes peuvent également se manifester :

  • des douleurs ou malaises à la poitrine;
  • des nausées;
  • une toux sèche et une voix rauque ou enrouée;
  • des régurgitations acides donnant un goût amer dans la bouche;
  • un mal de gorge chronique;
  • de l’asthme survenant la nuit et sans lien avec une allergie;
  • une mauvaise haleine;
  • des problèmes dentaires.

Au Canada, environ 30 % de la population serait affectée par des épisodes occasionnels de reflux gastro-œsophagien. Pour la plupart des personnes touchées, le reflux aurait pour origine un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur, un muscle qui sépare l’œsophage de l’estomac. Ce muscle a pour rôle de retenir le contenu de l’estomac au bon endroit, c’est-à-dire dans l’estomac!

Le reflux peut aussi être favorisé par certaines conditions comme une grossesse ou une hernie hiatale. L’hernie hiatale survient lorsqu’une partie de l’estomac se déplace vers le haut, du ventre vers le thorax.  Votre médecin pourra confirmer si vous êtes atteint d’une telle affection. Enfin, il existe des médicaments qui ralentissent le passage des aliments de l’estomac à l’intestin et qui affaiblissent le sphincter œsophagien. Cela entraîne le retour des aliments dans l’œsophage.

Pour la majorité des adultes atteints, le phénomène est chronique et les symptômes apparaissent de façon intermittente. Chez le nourrisson, le reflux disparaît habituellement entre l’âge de 6 et 12 mois.

Suis-je à risque?

Les facteurs de risque de présenter un reflux gastro-œsophagien sont les suivants :

  • personnes âgées de plus de 50 ans;
  • surplus de poids ou obésité;
  • grossesse, principalement au dernier trimestre;
  • tabagisme, qu’il s’agisse de la cigarette, de la pipe ou du cigare;
  • certains médicaments (anti-inflammatoires, corticostéroïdes, etc.).

De plus, certains aliments peuvent aggraver les symptômes de reflux gastro-œsophagien. Il est donc important d’éviter les aliments suivants :

  • les boissons alcoolisées;
  • la caféine contenue dans le thé, le café ou le cola;
  • le chocolat;
  • la menthe;
  • les aliments gras ou épicés;
  • les agrumes (oranges, citrons, pamplemousses, etc.) et leur jus;
  • les tomates;
  • les oignons.

Certains aliments non mentionnés peuvent aggraver vos symptômes. Choisissez donc les aliments que vous consommez selon votre tolérance.

Habitudes de vie à surveiller

Vous pouvez atténuer les symptômes de reflux en effectuant quelques changements à votre mode de vie :

  • Prenez vos repas plus tôt, surtout celui du soir.
  • Faites des repas plus légers mais plus fréquents.
  • Évitez de vous allonger dans les deux heures suivant un repas.
  • Cessez de fumer.
  • Éliminez les sources de stress.
  • Évitez de porter des vêtements trop serrés.
  • Évitez les exercices intenses après un repas.
  • Surélevez de 15 cm la tête de votre lit et dormez du côté gauche.

Qu’en est-il du traitement?

Si les mesures mentionnées précédemment s’avèrent insuffisantes pour soulager vos symptômes, certains médicaments peuvent être employés. Plusieurs de ces médicaments sont disponibles sans ordonnance. Consultez votre pharmacien afin qu’il détermine le meilleur médicament pour vous et qu’il vous informe de son bon usage. Toutefois, contactez votre médecin rapidement si:

  • vous avez de la difficulté ou présentez des douleurs lorsque vous avalez;
  • vous avez une toux ou une respiration sifflante;
  • vous ressentez un besoin continuel de vous rincer la gorge;
  • vous présentez des maux d’estomac, des vomissements ou une perte de poids;
  • vous avez du sang dans les crachats, les vomissements ou les selles;
  • vos douleurs ne sont plus soulagées par un médicament qui avait l’habitude de bien fonctionner.

Si vous croyez souffrir de reflux gastro-œsophagien, le fait d’être attentif à votre alimentation et d’effectuer certains changements à vos habitudes de vie pourraient faire toute la différence. Et si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce sujet brûlant, votre pharmacien est toujours là pour vous informer. N’hésitez pas à le consulter. 

En lire plus sur le sujet

brûlures d'estomac

7 trucs contre les brûlures d’estomac

Lire l'article +
Les ulcères digestifs

Les ulcères digestifs

Lire l'article +

Commenter l'article

Restez à l'affût!
Restez à l'affût!

Soyez toujours au courant des nouvelles tendances et des promotions Brunet!

Restez à l'affût! Abonnez vous à l'infolettre Brunet