Les bienfaits du sport sur le système immunitaire

L’exercice rend-il moins malade?


Dino Masson et Mélissa Globensky, B.Sc. Kinésiologue


La pratique d'activités physiques et sportives (APS) est en hausse constante dans la société. Pas étonnant, lorsqu'on connaît les rôles importants que jouent ces activités sur la santé : gestion du poids, ralentissement du vieillissement, amélioration des fonctions cardio-respiratoires, diminution du stress, hausse de qualité du sommeil, etc. Mais qu'en est-il de leur impact sur le système immunitaire?

Les bienfaits du sport sur le système immunitaire

Le secret est dans l'intensité

Impossible de répondre à cette question en une seule phrase. Pourquoi? Parce que, comme pour les médicaments, les effets des APS varient énormément selon la fréquence, la qualité et le type de l'activité pratiquée par un individu. Voici comment!

Un exercice d'intensité modérée à élevée a pour effet de stimuler le système immunitaire : en améliorant la circulation sanguine, l'exercice permet aux diverses substances du système immunitaire de circuler plus efficacement dans le corps. Cet effet positif semble d'ailleurs continuer à se faire sentir pendant quelques jours après l'exercice. Résultat : il est plutôt rare de voir une personne physiquement active subir une infection des voies respiratoires supérieures (IVRS), comme des maux de gorge, un rhume ou une sinusite, en raison de cet effet immunoprotecteur.

Inversement, la pratique d'activités épuisantes semble altérer temporairement nos défenses immunitaires. Toute personne dont l'entraînement physique ressemble à celui d'un individu s'entraînant pour une épreuve de triathlon ou un marathon court donc un plus grand risque d'activer la libération d'hormones de stress (cortisol, endorphines, etc.) dans son organisme. Ce stress répété mène à ce que les scientifiques aiment appeler « une fenêtre ouverte » : une période d'un à trois jours durant laquelle le système de défense est vulnérable aux IVRS.

Si vous vous passionnez pour ce type d'activités physiques exigeantes, n'en cessez surtout pas la pratique, mais restez à l'affût. Dès l'apparition de symptômes d'une IVRS, ralentissez la fréquence et l'intensité de vos entraînements et mangez sainement pour éviter l'aggravation de votre condition.

Renforcer son système immunitaire : une question d'équilibre

Il est clair que la pratique d'activités physiques et sportives procure des bienfaits pour le système immunitaire. La règle d'or pour éviter de l'affecter? La modération. Limitez-vous à soixante minutes d'activité physique par jour, vous éviterez ainsi d'augmenter les stress que l'activité fait subir à votre système de défense.

Ce n'est toutefois pas une solution miracle! La force du système immunitaire dépend aussi d'autres facteurs tels qu'une saine alimentation. Alors, pourquoi ne pas combiner les deux? Voilà une façon toute simple de protéger son système immunitaire, tandis que la saison des microbes frappe à nos portes.

Bien entendu, en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien. Bon entraînement!

×

Envoyer à un ami

Les bienfaits du sport sur le système immunitaire

La pratique d'activités physiques et sportives (APS) est en hausse constante dans la société. Pas étonnant, lorsqu'on connaît les rôles importants que jouent ces activités sur la santé : gestion du poids, ralentissement du vieillissement, amélioration des fonctions cardio-respiratoires, diminution du stress, hausse de qualité du sommeil, etc. Mais qu'en est-il de leur impact sur le système immunitaire?
De :
À :

Chargement en cours...